Comment réduire votre budget de jus de fruits et de jus de légumes en trois moyens simples

Evaluez cet article






Réduire vos dépenses pour préparer vos jus de légumes

Comment réduire vos dépenses pour préparer vos jus de légumes avec trois moyens simples ?

Suite à la parution de mon article consacré à mes dépenses pour faire mes courses de jus de légumes et de fruits, j’ai reçu quelques messages faisant état du prix élevé de ses courses.

J’ai donc décidé d’écrire cet article afin de vous donner des pistes pour diminuer le montant de vos dépenses de fruits et légumes, de réduire vos dépenses pour préparer vos jus de légumes

 

1 / Pour réduire vos dépenses pour préparer vos jus de légumes, vous pouvez réduire la fréquence de préparation de vos jus de légumes.

Le budget que j’ai indiqué dans mon article (une cinquantaine d’euros par semaine) correspond à une fréquence de préparation d’un jus de légume et de fruits tous les jours.

Vous pouvez réduire votre budget de jus de légumes et de jus de fruits

Vous pouvez réduire votre budget de jus de légumes et de jus de fruits

Vous pouvez tout à fait préparer « seulement » deux à trois jus par semaine, ce qui va diviser votre budget, vos dépenses par deux. A raison de 25€ par semaine, votre « budget jus » descend à 100 € / mois. Ce budget de fruits et légumes sera plus supportable dans votre budget total.

2/Pour eéduire vos dépenses pour préparer vos jus de légumes, vous pouvez acheter certains fruits en grandes quantités.

Vous pouvez abaissez le coût de l’achat des fruits en achetant en grandes quantités les fruits qui se gardent longtemps, les fruits et légumes non climactériques, c’est à dire ceux qui ne murissent plus après leur récolte. Je pense aux agrumes : oranges et pamplemousse (attention à ne pas associer jus de pamplemousse et prise de médicaments). Les concombres ne murissent plus non plus après récolte mais ils perdent de l’eau… Les pommes murissent après récolte, mais d’expérience, il est possible d’en conserver une cagette pendant une semaine (je les mets sur mon balcon en hiver et au réfrigérateur en été).

Je me fournis dans un magasin de déstockage alimentaire qui a la particularité de vendre des fruits par cagette. En fait, pour être plus précis, il existe deux magasins côte à côte : l’un vend les fruits en cagette, l’autre vend les fruits à l’unité. J’achète donc certains fruits par cagette (pommes, poires, oranges, ananas quand il y en a), et les autres à l’unité.

Voici le magasin où je me fournis. Les fruits et légumes sont vendus en cagette, posés sur des palettes.

Je fais mes courses de fruits et légumes dans un magasin où les prix sont compétitifs

Je fais mes courses de fruits et légumes dans un magasin de déstockage alimentaire qui vend des fruits et légumes en cagettes.

courses fruits et légumes 2

On peut aller payer à l’intérieur et récupérer directement ses cagettes à l’extérieur, muni du ticket de caisse.

courses fruits et légumes7

Les pommes sont à 1,13 €/kilo, vendues par colis de 4 kilos.

courses fruits et légumes5

Les pommes sont à 1,13 €/kilo, achetées par cagette de 4 kilos

courses fruits et légumes4

Les oranges sont à moins d’1 euros le kilos, vendues par cagettes de 10 kilos.

Votre budget de fruits et légumes va encore baisser en achetant en gros.

3/Pour réduire vos dépenses pour préparer vos jus de légumes, vous pouvez reporter sur les fruits et légumes des économies réalisées sur d’autres postes de dépenses de votre budget alimentaire.

Afin de financer l’achat des fruits et légumes, vous pouvez supprimer ou réduire significativement de votre poste de dépenses alimentaires les produits qui sont mauvais pour la santé :

  • les produits industriels tels que : biscuits, gâteaux, céréales du matin (qui sont en fait composées essentiellement de sucres), barres chocolatées, sodas, bière, plats préparés qui ont un succès grandissant ;
  • les produits à base de farine (à cause du gluten). Personnellement, j’ai aussi supprimé le pain non seulement pour le gluten, mais aussi pour d’autres raisons (à cause des glucides et du sel).
  • le lait (je mange de temps en temps du fromage au lait cru).

Comme je l’indique dans ma page à propos, je ne mange plus ces produits (ou seulement à de très rares occasions) car ils contiennent des additifs, des matières grasses hydrogénées, du glucose (responsable des hypoglycémies réactionnelles – qui mettent le pancréas à rude épreuve – et in fine du diabète).

Ils sont de plus tous acidifiants.

S’agissant de la viande, il n’est pas nécessaire de manger de la viande à tous les repas. La viande étant le principal poste du budget alimentation, diminuer votre consommation de viande (si vous n’êtes pas végétarien) va faire baisser à due proportion le montant de votre budget alimentation. A ce propos, Les Français consomment de plus en plus de plats industriels préparés à base de viande (consommation doublée entre 1960 et 2006) alors que l’on sait que ces plats sont préparés avec les bas morceaux des animaux…

Faites baisser vos autres postes de dépenses alimentaires pour acheter des fruits et des légumes © Mariusz Prusaczyk

En réduisant ces aliments de votre poste de dépenses alimentaire, vous allez pouvoir augmenter vos achats de fruits et légumes et ceci, à budget constant.

4/Le jeûne intermittent.

J’ajouterais un quatrième levier que certains connaissent bien. Il s’agit du jeûne intermittent. Il consiste à faire deux repas sur une plage horaire de 8 heures et à sauter le troisième repas.

Je ne l’ai pas présenté dans le titre de l’article car le jeune intermittent  n’est pas aisé à pratiquer tant sur le plan physiologique que sur le plan social. Sur le plan physiologique car les deux premières semaines le corps doit s’habituer à ce nouveau rythme et sur le plan social car vous ne pourrez pas prendre un des trois repas en famille (pour les célibataires le problème ne se pose pas…).

Comme je vous l’indiquais dans ma page à propos, j’ai pratiqué le jeune intermittent  dans ma phase d’amaigrissement (je sautais le petit-déjeuner). Il a, couplé à une diète cétogène, accéléré ma perte de poids et m’a surtout permit de changer mon rapport à la nourriture. Je ne le pratique plus vraiment qu’à de rares occasions. Ceux qui pratiquent le jeune intermittent vous le diront : les économies réalisés sont conséquentes puisqu’il s’agit, soit de sauter un repas dans la journée, soit de sauter une journée de repas par semaine.

Au total, vous pouvez prendre appui sur ces trois premiers leviers pour réduire le montant  de votre budget de fruits et légumes. Vous devriez descendre facilement sous la barre des 100 € par mois à consacrer à ces achats.







 

Avec quelques astuces, on peut réduire son budget de fruits et légumes

Avec quelques astuces, on peut réduire son budget de fruits et légumes

Les fruits et légumes que vous allez acheter avec ce budget vont vous apporter des bénéfices sur la santé qui sont eux, inestimables. Si vous n’avez pas encore lu mon guide consacré aux bienfaits des jus de légumes et de fruits, indiquez-moi votre mail ci-dessous, il sera dans votre boîte mail dans quelques instants. Il est gratuit.

*

*   *

Dernière astuce qui m’a été signalée par des lectrices du blog.

Récupérer les légumes de fin de marché qui sont jetés par les maraîchers 🙂

 

Découvrez les 5 atouts santé des jus de légumes et de fruits
Je suis comme vous, je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez mes prochains articles sur les jus de légumes et de fruits. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Et vous, avez-vous des astuces pour réduire votre budget d’achat de fruits et de légumes frais pour préparer vos jus, pour réduire vos dépenses pour préparer vos jus de légumes

Quel est le montant de votre budget de fruits et légumes ?

Moins de 100 € par mois à consacrer à vos jus de fruits et à vos jus de légumes, vous trouvez que c’est beaucoup pour un budget de fruits et légumes ?

Dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous.

 

dépenses jus de fruits et jus légumes, réduire dépenses fruits légumes, dépenses fruits légumes, budget fruits et légumes,

Résultats de votre recherche

  • budget pour jus de légume
  • dépenses

31 Responses to Comment réduire votre budget de jus de fruits et de jus de légumes en trois moyens simples

  1. Pingback: Les jus de légumes bio

  2. Pingback: jus de légumes et de fruits frais

  3. Yasmine says:

    Bonjour,

    Je trouve que c’est une excellente chose de faire ses courses dans un magasin de destockage !
    Juste une question: Les fruits et légumes ne sont pas bios ?

    • Gaëtan says:

      Bonjour,
      Non, ils ne le sont pas.
      J’achète parfois des fruits et légumes bio surtout ceux beaucoup touchés par les pesticides. J’ai écrit un article sur le sujet sur le blog.
      Bien à vous.
      Gaëtan

  4. valerie says:

    Bonjour Gaetan,
    pour ma part depuis peu c est jus de fruits au déjeuner( un mix de vos précieuses informations et de celle de la nutritionniste Irène Grosjean) légumes viandes blanches ou poissons le midi et comme je rentre tard le soir en semaine j ai tendance à ne plus prendre le repas du soir ou un petit jus de légumes comme je fais un petit gouter à ma pose de 18h thé avec quelques abricots ou magues séchées cela ne me pose pas beaucoup de souci et mon mari ayant déjà mangé je ne suis pas tentée . Le week end je ne me prends pas la tête c est gala lol , au moins mon mari qui est loin de tout ça est content 🙂 j ai fais des cures de dietes et c est vrai que le corps reagit bien de ce fait j ai décidée de faire un jour de jeun en milieu de semaine …Je fais du cardio le matin tout cumulé c est une perte de
    poidconséquente un tour de taille appréciable et comme on dit quand le corps va tout va 🙂

    • Gaëtan says:

      Bonjour Valérie,
      Merci pour ce témoignage inspirant.
      Laisser l’estomac au repos est de toute façon toujours bénéfique pour le corps.
      Merci encore.
      A bientôt.
      Gaëtan

  5. marie says:

    bonjour,
    le régime paléo prevoit légumes et protéine animale. si on supprime la viande il ne reste pas gd chose d’autre que les oeufs et le poisson. c’est peu. d’autant que les os sont bons pour le collagène. comment faire alors ?

    • Gaëtan says:

      Bonjour,
      Merci pour votre message.
      Effectivement, le régime paléo (il ne s’agit pas d’un régime mais d’un mode d’alimentation) prévoit légumes et protéines animales.
      Si vous ne mangez pas de viande mais que des oeufs et du poisson, vous pouvez consommez d’autres protéines que des protéines animales : des protéines végétales.
      De nombreuses études ont montré que le régime paléo est excellent pour la santé. Il prévient notamment les maladies de civilisations comme le diabète ou les maladies cardiovasculaires tout simplement parce que les aliments consommés ont un indice glycémique faible et parce que les fruits et légumes, consommés abondamment dans l’alimentation paléo ont démontré qu’ils étaient excellents pour la santé. eux aussi.
      Pour en savoir plus sur le régime paléo et comment le mettre en oeuvre, je vous conseille la lecture de ce guide.
      Bien à vous.

  6. suzanne says:

    je précise que Corine Gouget, auteur du livre sur les additifs alimentaires a été victime, suite à la parution de son ouvrage d’un tas d’injustices ; on lui a même enlevé la garde de ses enfants et elle a, hélas, fini par se suicider il y a très peu de temps ; comme chantait Guy Béart : « celui qui dit la vérité …
    pour ceux qui veulent pratiquer le jeûne, il y a un excellent livre de Bernard Clavière : « si on s’arrêtait de manger de temps en temps », rédigé avec beaucoup d’humour

  7. Francois says:

    Bonjour,

    Quelqu’un peut-il me donner des indications sur les jus d’herbes « sauvages » comme orties, pissenlit, plantains et autres .

    Merci et bonne journée
    Francois

  8. szymanek magalie says:

    Pourriez-vous m’expliquer comment faire un jeûne intermittent, merci

    • Gaëtan says:

      Bonjour,
      Merci pour votre message.
      D’abord, il faut savoir que les vertus du jeûne intermittent (JI) ont été prouvées par de nombreuses études scientifiques.
      Ensuite il faut savoir aussi que même si vous ne voulez pas perdre de poids, le jeûne intermittent est bon pour la santé de façon générale car le corps n’est pas fait pour manger aux fréquences où l’on mange actuellement, c’est à dire au moins 3 fois par jours.
      Il existe différents type de JI. Personnellement, je pratique le 16-8, c’est a dire jeuner pendant 16 heures et manger pendant 8 heures mais certains augmentent la période de jeûne et diminuent la période pendant laquelle il faut manger.
      le JI consiste, en résumé, à supprimer un repas, soit celui du matin, soit celui du soir, j’ai essayé les deux et je trouve plus facile de se priver de jeûner le matin que le soir. C’est plus tenable socialement.
      Il faut ajouter aussi que le JI se conçoit difficilement sans un changement d’alimentation, notamment en supprimant les sucres, les laitages et les hydrates de carbone (comme le régime Seignalet ou le régime paléolitique). Personnellement, je suis en train de faire un mix du paléo et du Seignalet.
      Ne pas déjeuner le matin ne signifie pas ne pas boire, vous devez même boire car la nuit on se déshydrate. Je vous conseille un ou deux grands verres d’eau avec du jus du citron ou un thé vert.
      Attention à ne pas tomber dans un piège du JI. En effet, le JI s’assimile à une privation calorique (c’est notamment la raison pour laquelle il fait maigrir). Donc il faut éviter de compenser aux deux repas que vous faites, les calories que vous n’avez pas mangées au repas que vous avez sauté. Autrement dit, ne vous goinfrez pas aux deux autres repas en mangeant plus que ce que vous mangez d’habitude. Je connais bien ce problème car c’est le piège dans lequel je suis tombé au début.
      Au début de votre JI vous allez avoir faim. C’est normal car l’hormone qui gère la faim (stimule l’appétit) la ghréline, doit se réadapter. Elle va le faire au bout d’une semaine, donc pendant cette semaine, il faut tenir bon. Si vous avez faim, buvez car la sensation de faim est souvent une sensation de soif déguisée…
      Pour en savoir de façon plus détaillée sur le JI (fasting en anglais), je vous conseille l’excellent guide de J-B RIVES. C’est grâce à lui que j’ai tout appris sur le fasting et qui m’a permit notamment d’améliorer ma santé.
      N’hésitez pas à venir me faire part de vos résultats. Vous verrez, ils sont spectaculaires.
      Bien à vous.
      Gaëtan

  9. Gilbert says:

    Bio ou pas bio, n’est pas la question. Ne soyons pas plus royaliste que le roi. Pour annihiler les produits peu conformes, je lave ces légumes ou fruits avec une eau additionné de vinaigre blanc. Aussi, il est préférable de manger des produits non-bio que de se passer de légumes et fruits. Quant à la viande, passez-vous en, elle n’apporte que de l’acide à votre corps, comme boire do coca ou autres boissons sucrées, laissez cela aux autres, vous cherchez la santé, alors agissez en conséquence. Bonne journée et bonne régénération

  10. Etoile says:

    Bonjour à chacun,

    Nous pourrions en discuter pendant des heures sur le sujet car cela me passionne beaucoup. J’ai heureusement un grand potager et je congèle mes légumes. Maman de 4enfants j’ai toujours essayé d’avoir du frais à la maison et les prenaient au marché avec moi.
    En créant mon propre potager, je voulais manger frais et sans produits chimiques, mais surtout, je voulais que mes enfants sachent et se rendent compte qu’on pouvait les cultiver soi même et que ce n’était pas que dans les magasins qu’on pouvait les trouver.
    Ils attendent chaque année le printemps/été avec impatience pour manger les fruits et légumes du potager.
    Ma fille (18ans) adore aller acheter les fruits et légumes chaque semaine au marché. C’est un bonheur pour elle. Ils se préparent eux mêmes leurs boissons à base de fruits et légumes. Commençons par apprendre et transmettre à nous enfants les bienfaits de la nature. Donnons-nous leurs ce que la terre nous a donné de Merveilleux.

    Ps: Dans quelle(s) region(s) peut-on trouver des magasins qui proposent la vente des fruits en grande quantité ?

    • Gaëtan says:

      Bonjour,
      Merci pour votre témoignage.
      Effectivement, créer son propre potager est la solution idéale.
      A vrai dire, je ne sais pas comment vous pouvez trouver des magasins qui proposent la vente des fruits en grande quantité. J’ai la chance d’en avoir près de chez moi. Peut-être simplement en faisant une recherche sur internet…
      Gaëtan

  11. Valerie says:

    Je préfère faire des économies sur le poste viande, non indispensable tous les jours mais avoir des fruits de saison, cultivés en France. Je pense qu àfaire des jus pour sa santé il faut avoir de bons produits de base. Une façon de faire des économies est d aller sur la marche vers 12h souvent vous pouvez avoir des prix. Bonne journee à tous

  12. Béatrice says:

    J’ ai oublié dans mon précédent « commentaire /question » de vous dire que je souhaiterais avoir plus d’info sur le jeûne intermittent.
    :Merci par avance

    • Gaëtan says:

      Bonjour Béatrice,
      Je donnais avant plus d’info sur le jeûne intermittent, mais désormais, je pense qu’il est plus simple de vous référer à l’ouvrage de JB RIVES grâce auquel j’ai tout appris sur le jeune intermittent. Je ne pourrais pas le faire mieux que lui. Il est très complet et régulièrement mise à jour. Il a également un site internet. C’est une voie puissante de réduction de poids qui permet en outre de reposer le corps d’un processus de digestion permanent. Je vous conseille de sauter le repas plutôt le matin. Vous pouvez boire, mais pas de boisson sucrées (café, eau, thé, eau citronnée…). Il faut coupler le jeûne intermittent avec une alimentation sans glucides (avec IG bas) et éviter de compenser les calories non prises le matin par un surconsommation de calories à midi (c’est ce que je faisais au début). Tenez moi au courant de vos résultats.
      A bientôt.
      Gaëtan
      A bientôt.

  13. Béatrice says:

    Bonjour Gaëtan
    Merci pour ces nouvelles infos.
    Pourriez vous me dire combien de temps se conserve un jus frais?
    Et aussi est-ce que des carottes épluchées doivent elles être aussitôt utilisées ou avons nous la possibilité de, par exemple, préparer les carottes, ôter la peau des oranges (aller vaquer à une autre tâche pendant 1heure) puis de passer mes fruits et légumes ds l’extracteur sans craindre la mort des nutriments? Merci par avance

    • Gaëtan says:

      Bonjour,
      Par principe, un jus frais ne se conserve pas car il subit l’oxydation dû aux contact de l’air et de la lumière.
      Si vous voulez toutefois le conserver quelques heures, faites-le dans un récipient opaque et avec le moins d’air possible, c’est à dire rempli jusqu’à ras bord.
      A bientôt.
      Gaëtan

  14. martinier says:

    bonjour à tous

    merci Gaetan pour vos infos toujours très interessant, pour ma part j’ai acheté un extracteur, et je fais des jus et mange principalement cru avec quelques légumes cuits, en ce qui concerne le budget, je dépensais beaucoup plus de 50 e par semaine en achetant de la viande, des produits laiiters, et tout autres ingrédients mauvais pour la santé donc je pense qu’on en est loin, faut se l’avouer, si c’est pour gagner en énergie et éviter des maladies pour ma part je ne prend plus mon antihistamine tous les soirs, et rare sont les soirs ou je me sers de ma ventoline, ça s’éloigne donc ya pas photo comme on dit

    bonne journée

  15. Stéphanie says:

    Bonjour,

    Merci pour vos articles, super intéressant quand on débute, comme moi.
    J’étais déjà sensibilisée au sujet de la malbouffe, je ne mange plus de viande depuis des années et avais considérablement réduit le gluten et les laitages (lait de vache depuis des années). Mais c’est en lisant le best seller de Ron Garner « La santé consciente » que j’ai décidé de me lancer dans les jus frais. Je viens de commander un extracteur de jus (je ne l’ai pas encore reçu). Je suis déjà une grande consommatrice de fruits et de légumes. Personnellement, j’achète des carottes au sable par cartons : elles se conservent beaucoup mieux (je les mets sur mon balcon l’hiver, à l’abri de l’humidité), comportent moins de nitrates et sont bien meilleures au goût. C’est vrai qu’elles sont un peu plus chères, mais je les achète chez un grossiste. Pour exemple, 5kg de carottes au sable en carton chez le grossiste coûtent le même prix qu’un kg sur le marché… Voilà ! J’ai hâte de recevoir mon extracteur et de commencer à consommer des jus frais. A bientôt !

    • Gaëtan says:

      Bonjour Stéphanie,
      Merci pour votre commentaire.
      Je ne connaissais pas le livre de Ron Garner consacré à la naturopathie. Il a apparemment de bons commentaires des lecteurs. Bravo pour avoir fait l’acquisition d’un extracteur. Une nouvelle aventure commence ! La carotte est un légume assez complet sur le plan nutritif avec lequel on peut commencer à faire des jus en y rajoutant des épinards.
      A bientôt.
      Gaëtan

  16. madinina says:

    Bonjour, j’achète bio, au marché une fois par semaine ( c’est moins cher) et en magasin la deuxième fois
    Mais j’évite aussi tout ce qui est industriel, tout prêt et bourré de cochonneries chimiques ( voir à ce propos le petit livre  » additifs alimentaires  » d’une certaine Corinne G., que vous trouverez facilement sur internet et qui est un excellent guide pour éviter tous les poisons ajoutés à l’alimentation)je ne sais pas si on est autorisé ici à faire de la pub, donc je ne donne pas le nom entier. Je cuisine beaucoup et nous essayons de ne pas nous « gaver  » de nourriture ( ex : qq fruits secs, qq noix sont un bien meilleurs en-cas qu’une boîte de biscuits ou un paquet de chips
    Résultat : économies pour acheter de bons fruits et légumes ! C’est possible même avec des budgets modestes, c’est un choix !

    • Gaëtan says:

      Bonjour,
      Vous avez raison, j’ai fait le même choix. C’est que j’explique dans cet article. C’est ce que j’essayais d’expliquer : on peut bien manger pas cher. J’ai toujours une boîte d’oléagineux sur la table (noix de cajou, noix de Grenoble, noisettes), non salées, non grillées et sans la peau car cette dernière contient des anti-nutriments.
      Oui, on peut faire de la pub s’il s’agit d’ouvrages intéressants pour les lectrices et lectrices du blog. C’est donc le livre de Corinne Gouget, Additifs alimentaires danger ! qui s’est déjà vendu à plus de 200 000 exemplaires !
      Merci pour votre commentaire.
      A bientôt.
      Gaëtan

  17. jambon says:

    Bjr,

    Je lis vos mails, je vous en remercie.

    Moi, personnellement, je préfère avoir de la qualité dans l’assiette, plutôt, sue d’avoir le confort chez moi.

    Merci. à très bientôt.

Laisser un commentaire

Gaëtan

CommentLuv badge

error: Content is protected !!