Jus de pamplemousse et médicaments : à ne pas consommer ensemble !

Inscrivez-vous à ma newsletter
Pour ne pas manquer mes prochains articles
Jus de pamplemousse et médicaments : à ne pas consommer ensemble !
4.4 (87.5%) 16 votes

Pourquoi ne faut-il pas boire du jus de pamplemousse avec certains médicaments ?

Le point sur jus de pamplemousse et médicaments.
Dans un article précédent, je vous avais présenté les associations alimentaires qu’il faut éviter pour optimiser sa santé.

Je vous avais également présenté ici une association à faire entre le thé vert et un jus de fruit pour décupler les effets des antioxydants du thé.

Aujourd’hui, je voudrais cette fois-ci mettre l’accent sur une association qu’il faut éviter mais qui concerne les jus de légumes et de fruits.

C’est celle qui concerne jus de pamplemousse et médicaments.

jus-de-pamplemousse-et-médicaments

Personnellement, je trouve très pratique de me préparer des jus de pamplemousse parce que le pamplemousse rend beaucoup de jus. Vous n’avez même pas besoin d’extracteur de jus, il vous suffit d’un simple presse-agrume.

Mais je vous déconseille de boire du jus de pamplemousse si vous prenez un certain nombre de médicaments. Le chercheur canadien David Balley (1) a ainsi recensé un certain nombre de médicaments devenant toxiques après l’ingestion d’un seul jus de pamplemousse.

Apprenez à préparer les jus de légumes pour retrouver forme, vitalité et perdre du poids.

Cliquez ici.

préparer-jus-de-légumes

 

 

jus de pamplemousse et médicaments

Évitez de mélanger jus de pamplemousse et médicaments

I – Le jus de pamplemousse pris avec certains médicaments bloque certains enzymes, entraînant un surdosage.

1-Le jus de pamplemousse bloque certains enzymes…

Dans certains cas, il est possible que le pamplemousse bloque les enzymes nécessaires à l’assimilation d’un certain nombre de traitements à cause d’actifs particuliers que l’on appelle les furanocoumarines. Ceci entraine l’augmentation de la concentration du médicament dans le sang.

2-… entrainant un surdosage.

Le médicament n’est donc pas absorbé correctement par l’organisme et il provoque un surdosage accidentel. Ainsi, le médicament n’est pas seulement inefficace, il devient toxique pour le patient !

Boire du jus de pamplemousse avec certains médicaments équivaut à prendre plusieurs doses de ce même traitement en un coup selon le chercheur David Balley : « Prendre un comprimé avec un verre de jus de pamplemousse est comme prendre 20 comprimés avec un verre d’eau ». Imaginez les dégâts avec des médicaments reconnus comme lourds (notamment avec des traitements contre le cancer, qui peuvent être concernés par cette interaction) !

Dans son étude, David Ballay va plus loin et explique qu’un simple verre de jus de pamplemousse prit le matin et un médicament prit le soir peut tout de même être dangereux. Il est donc nécessaire de consulter son médecin avant toute prise et de faire attention.

3- Certaines molécules des médicaments sont plus dangereuses que d’autres.

Les trois molécules ayant la plus mauvaise réaction avec le jus de pamplemousse et le pamplemousse sont les suivantes : la simvastatine, la lovastatine et l’atorvastatine.

II – Les symptômes qui apparaissent quand on mélange jus de pamplemousse et médicaments.

jus-de-pamplemousse-et-médicaments

Ne mélangez pas jus de pamplemousse et médicaments

Pour faire très simple, il est possible de développer des symptômes et des maladies graves pouvant entraîner la mort. On retrouve ainsi la liste des symptômes suivants :

1-La destruction musculaire (ou Rhabdomyolise) suite aux interactions entre jus de pamplemousse et médicaments.

Cette maladie désigne un processus selon lequel les cellules musculaires se dégradent de manière très rapide et dont le contenu de ces muscles est relâché dans l’organisme.

Certaines de ces substances ne peuvent être assimilées par l’organisme – car toxiques – et peuvent provoquer des insuffisances rénales ainsi qu’une hyperkaliémie importante. Le pronostic vital de la victime peut rapidement être engagé. Une destruction musculaire ne peut se soigner que par des dialyses et / ou une hémofiltration.

2-L’insuffisance rénale aiguë (IRA).

La réduction brutale du débit de filtration des reins. On assiste alors à une rétention des déchets de l’organisme (notamment ceux provenant de l’urée et de la créatinine).

L’insuffisance rénale aiguë est une urgence médicale. La prise en charge de pathologies comme l’IRA relève des soins intensifs et les traitements sont lourds.

3-L’hémorragie du système digestif (haute ou basse).

jus-de-pamplemousse-et-médicaments

Elle est provoquée par une blessure interne du tube digestif qui se rempli alors de sang. Dans le cas d’une interaction avec le jus de pamplemousse, ces hémorragies peuvent devenir sévères très rapidement et entraîner la mort de la personne. Le traitement se faire souvent par chirurgie. L’opération et les traitements suivants sont également lourds pour le patient.

4-Les problèmes respiratoires suite à l’interaction entre jus de pamplemousse et médicaments.

Entre jus de pamplemousse et médicaments, les problèmes respiratoires sont nombreux. L’interaction entre certains médicaments et le jus de pamplemousse peut provoquer certaines pathologies, mais également les favoriser (sans forcément les déclencher).

Parmi les maladies respiratoires on retrouve notamment : le cancer du poumon, le cancer de la gorge, l’asthme, la bronchite, la bronchiolite, la broncho – pneumopathie  chronique obstructive, l’étouffement, la grippe saisonnière, la grippe A, la grippe porcine et la légionellose.

5-Les tremblements invalidants.

Des tremblements de certaines parties du corps (mains, bras, jambes, torses) pouvant survenir de manière brutale et violente.

Les tremblements ne sont pas un symptôme à prendre à la légère et témoignent souvent d’un problème neurologique.

III – Quels sont les médicaments concernés par cette interaction avec le jus de pamplemousse ?

Jus-de-pamplemousse-et-médicaments

Attention cette liste peut être amenée à se développer au fil des ans et au fil de l’apparition de certains médicaments. Cette liste a en effet évolué au fil du temps : elle a d’abord été composée d’une dizaine de médicaments pour s’étoffer par la suite (2). Elle est montée à 85 médicaments.

David Balley en distinguait 43 (sans compter leurs génériques) disposant d’un rythme élevé voir très élevé. Voici la liste créée à l’occasion de ses recherches redescendant molécules et médicaments associés, (contre indiqués avec le pamplemousse), classée par catégorie :

1-Les molécules et médicaments pour les pathologies gastro intestinales.

Cisapride (Prepulsid ® ), Domperidone (Motilium ® ), Amiodarone (Cordarone ®), Apixaban (Eliquis ® ), Cilostazol (Pletal ® ), Clopidogrel (Plavix ® ), Dronedarone (Multaq ® ), Eplerenone, Ergotamine, Ticagrelor (Brilique ® ) et Verapamil (Isoptine ® ) .

2-Les molécules et médicaments anti cholestérol.

Astorvastatine (Tahor ®), lovastatin et simvastatine.

3-Les molécules et médicaments contre les pathologies du système nerveux central.

Alfentanil (oral) – (Rapifen ® ),  Buspirone, Dextromethorphane (Humex toux sèche ® , Tussidane ® , Drill toux seche ® ), Fentanyl (oral) ( Abstral ® ), Ketamine (oral), Lurasidone, Oxycodone (Oxycontin ® ), Pimozide (Orap ® ), Quetiapine (Seroquel ® ) et Ziprasidone (Geodon ® ).

4-Les molécules et médicaments anti infectieux.

Jus-de-pamplemousse-et-médicaments

Erythromycine (Pediazole ® , Erythrocine ® , Erythrogel ® , Eryfluid ® , Antibiotrec ® ), Halofantrine ( Halfan ® ), Maraviroc (Celsentri ® ), Primaquine, Quinine (Hexaquine ® , Surquina ® ) et Rilpivirine (Edurant ® ).

5-Les molécules et médicaments anti cancer.

Crizotinib, Erlotinib (Tarceva ® ), Everolimus (Afinitor ® ), Lapatinib (Tykerb ® ), Dasatinib (Sprycel ® ), Nilotinib (Tasigna ® ), Pazopanib (Votrient ® ), Sunitinib (Sutent ® ), Vandetanib (Caprelsa ® ) et Venurafenib.

6-Les immunodépresseurs.

Cyclosporine (Ciclosporine ® , Neoral ® ), Sirolimus (Rapamune ® ) , Tacrolimus (Protopic ® ).

Parfois, le pamplemousse ne remet pas l’efficacité des médicaments mais augmente leurs effets indésirables comme par exemple le docétaxel – Taxotère® médicaments servant à soigner le cancer du sein (Ansm, Interaction médicaments et pamplemousse – Point d’information, 29 novembre 2012).

Si vous prenez des médicaments et même s’ils ne se trouvent pas dans cette liste, demandez donc l’avis de votre médecin et consultez la notice du médicament avant de consommer du jus du pamplemousse.

Précisions

Il faut préciser que le jus d’orange diminue aussi la biodisponibilité de certaines molécules comme l’atenolol, le celiprolol , la ciprofloxacine et la fexofenadine (3). Mais cela fera peut-être l’objet d ‘un autre article…

IV – Voici une recette avec du jus de pamplemousse, à prendre sans médicaments 😉

  • 1/4 de melon
  • 1 pamplemousse
  • 1 citron
  • 1 cm de gingembre

Retirez la peau du melon, du pamplemousse et du citron. Passez le tout à l’extracteur de jus.

Vous pouvez conserver la peau du citron s’il est bio. La peau de citron est excellente pour la santé, mais je vous préviens elle donne un goût très prononcé qui va masquer les goûts des autres ingrédients.
Essayez les deux versions, avec ou sans la peau.
Pour la santé, il faut le boire avec la peau du citron. Pour le goût, je le préfère sans la peau.
A vous de voir 🙂

Si cet article vous a plu, partagez le et dites-moi dans les commentaires si vous connaissiez cette interaction entre jus de pamplemousse et médicaments.

Apprenez à préparer les jus de légumes pour retrouver forme, vitalité et perdre du poids.

Cliquez ici.

préparer-jus-de-légumes

 

Notes :

(1) Bailey DG et al. Naringin is a major and selective clinical inhibitor of organic anion-transporting polypeptide 1A2 (OATP1A2) in grapefruit juice. Clinical Pharmacol Ther 2007;81:495-502.).

David Bailey. Fruit juice inhibition of uptake transport: a new type of food-drug interaction – – British Journal of Clinical Pharmacology – Volume 70, Issue 5, pages 645-655, November 2010.

Bailey DG, Dresser G, Arnold JM., Grapefruit-medication interactions: forbidden fruit or avoidable consequences? CMAJ. November 26, 2012,;185(4):309-16).

(2) Pamplemousses : des interactions avec les médicaments » Revue Prescrire 2012 ; 32 (347) : 674-679.), elle est passée à une quarantaine avec les travaux de D. Bailey.

(3) Présentation de D. Bailey lors du colloque de l’American Chemical Society le 19 août 2008 à Philadelphie.

jus-de-pamplemousse-et-médicaments

Recherches :

incompatibilité jus pamplemousse médicaments, pamplemousse médicaments danger, medicament pamplemousse contre indication, jus de pamplemousse et traitement, pamplemousse et medicament liste, jus de pamplemousse et médicaments afssaps, jus de pamplemousse et médicaments prudence, jus de pamplemousse bienfaits, jus de pamplemousse et traitement,  médicaments incompatibles avec pamplemousse, pamplemousse incompatible avec certains médicaments, interaction jus pamplemousse medicaments, pamplemousse et hypertension, pamplemousse et levothyrox, medicament pamplemousse contre indication, jus de pamplemousse danger

Résultats de votre recherche

  • pamplemousse et levothyrox
  • jus raisin
  • levothyrox pamplemousse
  • citron et lévothyrox
  • prendre du citron et levothyrox
  • levlevothyrox
  • kétamine médicament
  • ketamine et jus de de pamplemouse
  • jus de pamplemousse levothyrox
  • interaction levothyrox et pamplemousse
Inscrivez-vous à ma newsletter
Pour ne pas manquer mes prochains articles

8 Responses to Jus de pamplemousse et médicaments : à ne pas consommer ensemble !

  1. Reine says:

    Merci pour votre article. Me suis-je mise en danger ?
    Je prends Simvastatine 10 le soir des jours pairs (prescription du médecin…), puis-je donc boire du jus de pamplemousse ou manger du pamplemousse les jours impairs ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Gaëtan says:

      Bonjour,
      Je pense que oui, mais je ne suis pas médecin.
      Je vous invite donc à demander un avis médical à votre médecin avant de boire du jus de pamplemousse.
      Bien à vous.
      Gaëtan

  2. paquita says:

    Merci pour cet article.
    Je savais que le pamplemousse posait problème, mais je ne savais, pas à quel point.

    Question : est-ce qu’on peut quand même boire du jus de pamplemousse à distance de la prise de ces médicaments ?

    Juste une petite remarque sur un mot que vous avec employé…et qui m’a fait sourire 😉
    Dans le, paragraphe d’introduction juste au dessus de la photo du verre de jus de pamplemousse vous écrivez : « …devenant toxique après l’injection d’un seul jus de pamplemousse » Ce ne serait pas plutôt l’ingestion ?

    Votre site m’a aidée à démarrer les jus, progressivement. Merci

    • Gaëtan says:

      Bonjour Paquita,
      Merci pour votre commentaire.
      Oui, on peut tout à fait boire du jus de pamplemousse à distance de la prise de ces médicaments.
      Merci pour m’avoir signalé la coquille, c’est corrigé, c’est bien d’ingestion dont il s’agit 🙂
      Ravi que mon site vous ait été utile.
      N’hésitez pas à revenir le visiter de temps pour lire de nouveaux articles.
      A bientôt.
      Gaëtan

  3. isabelle ledru says:

    prenant du tégretol, mon médecin me l avait dit, par contre d autre ne le font pas;
    merci je fais pouvoir partager votre article.

  4. JPR_Project says:

    Bonjour,
    Bravo pour cet article. J’espère que beaucoup de personnes pourront le lire. En effet, l’interaction entre le pamplemousse et les médicaments est encore peu connu. Parole de greffé rénal.
    Bonne journée
    JPR

    • Gaëtan says:

      Merci beaucoup pour votre témoignage.
      J’espère qu’il aidera à faire prendre conscience des dangers de cette association entre pamplemousse et médicaments.
      Bonne journée.
      Gaëtan

Laisser un commentaire

Gaëtan

CommentLuv badge

error: Content is protected !!