hypertension : quelques traitements naturels.

Inscrivez-vous à ma newsletter
Pour ne pas manquer mes prochains articles
hypertension : quelques traitements naturels.
Evaluez cet article

 

Se soigner naturellement en cas d’hypertension : voici quelques solutions démontrées scientifiquement.

hypertension-traitement naturel

Que signifie être hypertendu ?

La définition de l’hypertension artérielle est à la fois simple et compliquée ! On estime qu’un sujet est hypertendu s’il a, de manière permanente, des valeurs de pression artérielle au repos au-delà de 140 mm Hg pour le premier chiffre ou au-delà de 90 mm Hg pour le second chiffre. Ces valeurs sont vraies quel que soit l’âge de l’individu. En d’autres termes, On parle d’hypertension lorsque :

  • La pression artérielle systolique est supérieure à 14cm de mercure (cm Hg) ou 140 mm de mercure (mm Hg).
  • La pression artérielle diastolique est supérieure à 9cm de mercure (cm Hg) ou 90 mm de mercure (mm Hg).

La valeur systolique correspond à la pression dans les artères au moment où le cœur se contracte. Quant à la valeur diastolique, elle correspond à la pression dans les artères au moment où le cœur se dilate et se remplit (entre 2 contractions). Ces mesures doivent être constatées à plusieurs reprises lors de 3 consultations successives sur une période de 3 mois.

L’hypertension artérielle se définit aussi par un excès de pression dans les artères. L’excès de pression dans les artères favorise la modification de la morphologie de ces derniers. Les artères, suite à cette élévation de pression, s’épaississent, se rigidifient et parfois se dilatent. Cet épaississement et cette rigidité des artères, en réponse à l’élévation de la pression, entrainent des défauts de perfusion de tous les organes qui sont irrigués par ces artères.

Quelles sont les différentes formes d’hypertension artérielle ?

Quand le cœur se contracte, il agit comme une pompe qui propulse le sang dans toutes les artères pour apporter énergie et oxygène à l’organisme. Le sang, ainsi mis en circulation, exerce une pression sur la paroi des artères. Cette pression ou tension artérielle, peut-être mesurée. Les différentes formes d’hypertension artérielle sont d’une part, et dans la grande majorité, hypertension essentielle, liée essentiellement au vieillissement, et à d’autres facteurs comme l’hygiène de vie et les facteurs héréditaires.

Dans une minorité des cas, il existe des formes d’hypertension artérielle secondaires, ces formes sont principalement dues à des excès d’hormones, excrétées par les glandes surrénales par exemple ou à des maladies rénales.

Les causes de l’hypertension

Dans la majorité des cas, il est difficile de trouver une cause principale de l’hypertension artérielle, cependant, certains facteurs peuvent favoriser son apparition. L’hygiène de vie comporte des éléments susceptibles de faire augmenter la valeur de la tension artérielle. Parmi ces facteurs on trouve :

  • Une alimentation riche en sel et pauvre en fruits et en légumes ;
  • Une consommation trop importante d’alcool ;
  • Une consommation excessive de réglisse ;
  • Une activité physique insuffisante ;
  • Un excès de poids ;
  • Le tabac ;
  • Une vie stressante ;

D’autres causes comme les facteurs héréditaires peuvent entrainer l’apparition de l’hypertension artérielle.

Quels sont les symptômes de l’hypertension artérielle ?

Les symptômes de l’hypertension artérielle sont peu fréquents et c’est pour cette raison que la pression artérielle se dépiste en médecine de travail et en médecine générale. Le système de soin en France est un système de qualité, il permet de dépister très tôt les hypertendus sans symptômes.

Quelques symptômes comme les maux de tête, les vertiges et des palpitations à l’effort ne doivent jamais être négligés puisqu’ils peuvent être des symptômes d’hypertension artérielle.

Combien de personnes sont touchées en France ?

L’hypertension artérielle est un problème majeur de santé publique. D’après le Comité Français de lutte contre l’hypertension artérielle, il existe environ 7.6 million de personnes suivant un traitement d’hypertension en France. Ce chiffre correspond à 25% de la population des personnes ayant dépassées 35 ans.

Les risques engendrés par l’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle est le facteur de risque le plus fréquent pouvant provoquer des maladies cardiovasculaires. En effet il existe une relation linéaire entre la tension artérielle et les risques cardio-vasculaires. L’hypertension artérielle n’est pas une maladie en soi, mais son existence favorise la survenu des complications graves et fréquentes comme l’accident vasculaire cérébral, l’infarctus du myocarde et l’insuffisance rénale.

Quel traitement suivre en cas d’hypertension artérielle ?

Il faut toujours traiter les hypertensions artérielles. Il existe nombreux moyens pour un traitement efficace. Le traitement hypertenseur vise à réduire au maximum les risques de complications cardiovasculaires sur le long terme. Le traitement doit s’articuler autour de 2 points :

Traitement naturel de l’hypertension : les mesures hygiéno-diétiques 

Ces mesures ont pour but de faire baisser la tension artérielle et de diminuer les risques cardiovasculaires. Dès que l’hypertension artérielle est suspectée, la mise en place de ces mesures apportent un bénéfice réel sur le contrôle de la maladie. Si votre tension artérielle est trop élevée, il n’est pas nécessaire de recourir à un traitement médicamenteux. Votre médecin pourra d’abord vous demander de suivre des conseils d’hygiène de vie afin de régulariser votre poids, équilibrer votre régime alimentaire, augmenter vos dépenses physiques et limiter la consommation de sels et d’alcool.

Savez-vous que la pratique d’un exercice physique modéré et régulier de 30 min par jour, peut abaisser la tension de 5 à 10 mm Hg ?

Le traitement médicamenteux

Si la nouvelle hygiène de vie ne suffit pas à produire une baisse suffisante de cette tension artérielle, dans ce cas, il faut suivre un traitement médicamenteux.

De nombreuses substances sont utilisées dans le traitement de l’hypertension artérielle. Certaines agissent directement sur les hormones de l’organisme qui régulent la tension artérielle, d’autres rendent les parois des artères plus souples et d’autres permettent d’éliminer les surplus de sels et d’eau que contient l’organisme.

Il est important de faire contrôler sa tension souvent car l’hypertension se développe souvent à bas bruit, c’est à dire sans symptômes apparents.

Vous pouvez faire l’acquisition d’un appareil pour mesurer vous même votre tension. Il vous faudra consulter immédiatement votre médecin généraliste qui vous orientera alors vers un cardiologue si nécessaire.

 

Les aliments contre l’hypertension.

Il est en effet possible de soigner l’hypertension sans médicament.

Certains utilisent des compléments alimentaires comme comme par exemple Tensioreg, un mélange de plantes. Il est également possible de prendre directement ses plantes contre l’hypertension sans passer par des gélules.

Découvrez ici 30 méthodes pour soigner l’hypertension naturellement.

 

Les effets de l’ail sur l’hypertension

ail-hypertension

Plante à bulbe originaire de l’Asie centrale et cultivée depuis plus de 5 000 ans, l’ail a une saveur particulièrement tenace qui laisse des traces persistantes dans l’haleine et qui imprègne la transpiration. Le bulbe ou tête d’ail est formé de caïeux, plus souvent nommés gousses. On en compte de 12 à 16 par tête. Parmi les variétés les plus courantes, on retrouve :

  • L’ail blanc ;
  • L’ail rose et l’ail violet dont seule l’enveloppe est colorée
  • L’ail rocambole ou « ail d’Espagne », qui a une saveur plus douce.

Bien que sa saveur et son odeur sont assez fortes, l’ails figure parmi différents aliments permettant d’abaisser la pression artérielle.

L’ail, l’un des aliments les plus efficaces contre l’hypertension artérielle !

  • Quelles sont les propriétés médicinales de l’ail ?

L’ail est l’un des aliments les plus riches en vitamines (vitamine A, B, C et E). Il contient également des quantités importantes d’oligo-éléments et de minéraux comme le potassium, le phosphore, le fer et le calcium. Savez-vous que l’ail contient de l’Allicine qui est un antibiotique naturel ayant un pouvoir désinfectant important !

L’ail aide également à lutter contre les infections respiratoires, l’otite, le rhume et le mal de gorge. Il permet aussi de limiter le rhumatisme et l’excès de cholestérol dans le sang. Les dernières recherches scientifiques ont prouvé l’efficacité de l’ail comme l’un des aliments naturels les efficaces contre l’hypertension artérielle.

  • Efficacité et mode d’action de l’ail contre l’hypertension artérielle

Bien qu’il existe différents aliments naturels contre l’hypertension artérielle, l’ail est, par excellence, la plante médicinale la plus efficace. L’ail possède de nombreuses propriétés thérapeutiques et la plus importante c’est qu’il fait abaisser la pression sanguine. Une consommation régulière de l’ail permet de protéger des maladies cardio-vasculaires, de réguler la tension artérielle, de diminuer l’hypertension et d’améliorer d’une manière remarquable la circulation sanguine.

Le recours à des plantes et à des aliments hypertenseurs comme l’ail peut présenter une première démarche efficace dans le traitement de l’hypertension artérielle. Avec son action vasodilatatrice et son effet diurétique, l’ail contribue à l’abaissement de la valeur de la tension artérielle. Cette plante médicinale permet de prévenir et de lutter contre l’hypertension, l’athérosclérose, et les troubles circulatoires légers.

ail-hypertension

L’allicine présente dans l’ail permet de lutter contre l’agrégation plaquettaire permettant ainsi de prévenir les accidents vasculaires associées à l’hypertension. La consommation de l’ail fluidifie le sang ce qui permet de réduire les risques des maladies cardio-vasculaires ainsi que les risque des thromboses. Les thromboses sont des caillots qui se forment au niveau des vaisseaux sanguins, empêchant ainsi la bonne circulation du sang.

Les substances chimiques contenues dans l’ail et responsables directement de la diminution de la tension artérielle sont

  • Les Gamma-glutamyl peptides et des flavonoïdes : sont des inhibiteurs de l’angiotensines
  • Le magnésium : un inhibiteur des canaux calciques
  • Les sulfides : permettent la dilatation des artères ce qui contribue à diminuer la pression sanguine.

Les études scientifiques modernes ayant prouvé l’efficacité de l’ail contre l’hypertension

ail-hypertension

Plusieurs recherches scientifiques modernes ont prouvé que l’ail est le plus efficaces parmi tous les aliments contre l’hypertension artérielle.

  • L’Université d’Adelaïde

Les chercheurs de l’Université d’Adelaïde, en Australie, ont mis en évidence les bénéfices de l’extrait d’ail vieilli chez les personnes hypertendues. Cette recherche a révélé que l’ail est capable de réduire la pression systolique (la pression artérielle maximale pendant la phase de contraction du cœur) de 5 à 8 mm Hg (Réf: K. Ried, O.R. Frank, N.P. Stocks; Aged garlic extract lowers blood pressure in patients with treated but uncontrolled hypertension: A randomised controlled trial. Maturitas, volume 67, Issue 2, Pages 144-150).

  • Journal Of Nutrition / BioMed LA (USA)

Une étude publiée dans la revue Journal Of Nutrition a prouvé que l’ail permet de réduire la densité des plaques de graisses dans les artères ce qui favorise la diminution de la pression artérielle et permet de réduire les risques des maladies cardiovasculaires. Cette étude a été menée par les scientifiques de la BioMed LA aux Etas Unis.

Une méta analyse a également montré les effets hypotenseurs de l’ail (Silagy CA, Neil HA. “A meta-analysis of the effect of garlic on blood pressure.” J Hypertens. 1994 Apr;12(4):463-8).

Bref, l’ail, c’est bon pour tout, sauf l’haleine !

 

Des aliments contre l’hypertension.

Il est possible de faire baisser sa tension naturellement.

Gingembre et hypertension

gingembre-hypertension

Le gingembre (Zingiber officinale) est le rhizome tubéreux d’une plante originaire de l’Asie de Sud-Est. Les rhizomes charnus du gingembre sont de taille et de couleur variables (sable doré, jaune, blanc ou rouge) selon les variétés, fort nombreuses.

Leur pulpe fortement aromatique est piquante, poivrée et parfois brûlante. Elle est recouverte d’une mince peau comestible lorsque le rhizome est jeune et frais. Après des décennies de recherches, les scientifiques ont conclu que le gingembre fait partie des plantes efficaces contre l’hypertension artérielle !

Qu’elle est la composition du gingembre ?

Le gingembre est assez riche en glucides, en eau, en protéine et en lipides. Il renferme également plusieurs vitamines de la famille B (B1, B2, B3, B5 B6, B9), aussi la vitamine C. Cette plante est aussi riche en différents minéraux et oligo-éléments comme le calcium, le cuivre, le fer, le magnésium, le phosphore et le potassium. C’est pour cette raison que le gingembre est couramment utilisé dans la cuisine asiatique et indienne.

Le gingembre et l’hypertension artérielle

Qu’il soit confit, en poudre ou frais, le gingembre est tonique, antiseptique, diurétique, fébrifuge, apéritif, stomachique et aphrodisiaque.  Il possède des vertus pour la santé. C’est votre meilleur allié si vous souffrez des douleurs, de la fatigue, des maux de tête ou des troubles digestifs. Mais savez-vous que le gingembre est aussi efficace pour lutter contre l’hypertension ? Et oui, plusieurs études scientifiques ont prouvé l’importance du gingembre en tant que moyen idéal permettant de protéger des maladies cardio-vasculaires et de diminuer efficacement la pression artérielle.

Gingembre et tension artérielle.

Très apprécié dans de très nombreuse région du monde, le gingembre n’a jamais cessé d’attirer l’attention des communautés scientifiques pour ses bienfaits pour la santé, notamment le traitement de l’hypertension artérielle. Le gingembre est un aliment assez complet permettant de répondre aux besoins spécifiques des personnes âgées, des sportifs et de n’importe quelle personne souhaitant assurer son bien-être. Cette plante est aujourd’hui appréciée pour ses vertus médicinales.  Parmi les recherches scientifiques ayant prouvé l’efficacité du gingembre dans le traitement de l’hypertension artérielle. Ils ont mis en évidence les raà jour que le gingembre permet de faitre baisser sa tension artérielle naturellement :

  • La recherche scientifique de l’université de Ilorin

Une étude scientifique menée par un groupe de scientifiques du département de physiologie de l’université de Ilorin au Nigeria a prouvé l’efficacité du gingembre en traitement de l’hypertension artérielle et des maladies cardiovasculaires. L’étude est intitulée « The Effect of Zingiber Officinale (Ginger) Extract on Blood Pressure and Heart Rate in Healthy Human ».

Les chercheurs ont prouvé que le gingembre a le pouvoir de réduire la pression artérielle de manière sure et efficace. Contrairement au sel que vous ajoutez à votre alimentation quotidienne et qui présente des dangers si vous souffrez de l’hypertension artérielle, le gingembre peut être une excellente alternative. Cette plante renferme le gingerol, c’est un principe actif permettant d’améliorer la circulation sanguine.

D’autres études ont été récemment mené sur la capacité de cette plante dans le traitement de l’hypertension artérielle. Parmi ces études on trouve :

  • La recherche de Michael Castleman

Michael est un journaliste ayant rédigé un livre intitulé « Les nouvelles herbes de guérison ». Castleman a prouvé que la consommation du gingembre empêche la formation de caillots de sang au niveau des artères et des vaisseaux sanguins. Ces caillots peuvent causer des blocages au niveau des artères et des vaisseaux sanguins en réduisant leurs diamètres internes. Selon Castleman, les composés chimiques que renferme le gingembre aident également à réduire le taux de cholestérol dans le sang, permettant de diminuer les risques de l’hypertension.

  • L’étude de l’Université du Maine

On connait tous que le sodium contribue à la pression sanguine. Cette étude scientifique de l’Université du Maine a prouvé que le gingembre fait partie des aliments pauvres en sodium donc permettant de stabiliser, voire même de diminuer l’hypertension artérielle. Les chercheurs ont découvert que le gingembre est capable de réduire le ratio ApoB/ApoA-I, les marqueurs de lipoprotéines oxydées pouvant causer non seulement l’hypertension mais également les maladies cardiovasculaires.

  • La revue Biolology pharmaceutique

Une étude publiée dans cette revue a montré que le gingembre est beaucoup plus efficace que le chlorhydrate de prazonine (le principe actif des médicaments antihypertenseur). Cette étude est basée sur des recherches scientifiques et des expériences effectuées sur des rats et des lapins.

Comment consommer du gingembre pour lutter contre l’hypertension artérielle ?

Choisissez toujours un gingembre frais ferme et non ratatiné, sans moisissures. Le gingembre est commercialisé frais, séché ou en conserve ; il est moulu, confit, cristallisé ou tranché finement et mis dans le vinaigre.

Vous souffrez de l’hypertension ? Ajoutez le gingembre à votre alimentation quotidienne ! La manière la plus facile et la plus rapide pour consommer cette plante est de préparer du thé au gingembre. Vous pouvez aussi ajouter du gingembre râpé avec un peu de jus de citron à vos salades

Autre solution pour consommer cette plante consiste à préparer une infusion citron-gingembre et de boire une petite quantité de cette solution le matin à jeun. Avez-vous déjà consommé cette plante pour l’hypertension artérielle ? Qu’attendez-vous pour consommer du gingembre et de vivre une vie saine et heureuse !

Une recette de jus avec du gingembre pour lutter contre l’hypertension.

Les ingrédients nécessaires pour préparer ce jus de fruit au gingembre contre la tension artérielle.

  • 1 poire conférence (son nom lui vient de la conférence internationale de la poire à Londres qui se déroula en 1885 et où elle remporta le premier prix).
  • 1 pomme 1/4,
  • 1 demi-citron
  • 1 morceau de gingembre (50 grammes).

 

hypertension-soigner naturellement

Il faut mettre un important morceau de gingembre : 50 grammes ici.

gingembre

Découvrez ici 30 méthodes pour soigner l’hypertension naturellement.

Hypertension et homéopathie

L’hypertension artérielle est une maladie de plus en plus fréquente. On estime que le nombre de Français touchés par les symptômes de l’hypertension artérielle est d’environ 7 millions. Cette maladie peut causer des complications assez graves comme les accidents cérébro-vasculaires, l’insuffisance cardiaque et l’insuffisance rénale et c’est pour cette raison que l’hypertension artérielle doit être bien traitée.

Bien qu’il existe différents traitements médicamenteux de l’hypertension artérielle, la plupart des médicaments à base de substances chimiques n’ont jamais prouvé leur efficacité ! La preuve, le nombre des personnes souffrant de cette maladie, suivant un traitement et au même temps développant des complications assez graves. La médecine alternative et la médecine naturelle n’ont jamais cessé d’impressionner et de séduire les chercheurs partout dans le monde comme étant une solution pour traiter certaines pathologies et maladie, notamment l’hypertension artérielle. L’homéopathie, associée avec des règles hygiéno-diététique, s’impose aujourd’hui comme un moyen naturel pouvant jouer un rôle de complément au traitement.

Quel est le principe de l’homéopathie ?

L’homéopathie est souvent mal connue. Certains la considèrent comme une médecine douce, d’autres pensent qu’elle est à base de plantes, d’autres encore disent qu’elle n’a aucun pouvoir sur l’organisme. Les médecins occidentaux, avant de commencer à exercer, prononce le fameux serment d’Hippocrate. Le père de la médecine moderne affirme la possibilité de guérison par le contraire d’effet. C’est sur ce principe que la médecine allopathique est basée. Si vous avez, par exemple, une infection due à des bactéries, le médecin vous préconisera des antibiotiques qui tuent les bactéries. Si vous souffrez d’une inflammation, il vous prescrira des anti-inflammatoires. Hippocrate a proposé d’autres méthodes pour guérir en affirmant que les semblables se guérissent par les semblables.

A l’inverse de l’allopathie, la guérison s’effectuera avec des substances provoquant les mêmes symptômes que ceux de la pathologie. Par exemple, un malade atteint par un empoisonnement à l’arsenic peut être soigné par quelque doses infinitésimales d’arsenic. Ceci est l’un des piliers de l’homéopathie. En effet la substance administrée doit être à une dose très faible. C’est pour cette raison que les médicaments homéopathiques sont assez dilués et que plusieurs personnes croient que l’homéopathie n’a qu’un effet placebo.

L’homéopathie, quand le mal guérit le mal !

De plus en plus utilisée, l’homéopathie est une méthode thérapeutique qui a fait preuve d’efficacité chez certaines personnes. Cette méthode, extrêmement douce pour l’organisme, consiste à administrer des doses infinitésimales de remèdes entièrement naturels. L’homéopathie est aujourd’hui considérée comme étant une forme de la médecine alternative permettant de traiter différentes maladies, mais est ce que l’homéopathie est efficace pour soigner l’hypertension artérielle ?

L’homéopathie est-elle efficace pour soigner l’hypertension artérielle ?

L’homéopathie est basée sur l’administration des médicaments à base de plantes naturels et sans aucun danger pour l’organisme. La prescription de ces médicaments (sous forme de gélules, de tisanes, d’extraits hydro-alcooliques et de teintures mères) dépend essentiellement des symptômes de l’hypertension artérielle. La plupart des professionnels de la santé sont incapables de conclure la cause exacte de l’hypertension, pourtant certains d’entre eux affirment l’efficacité d’un traitement homéopathique en cas d’hypertension artérielle ! En effet certaines personnes, ayant suivie un traitement avec à cette médecine alternative, se sentaient beaucoup plus mieux.

Parmi les remèdes homéopathiques conseillés par certains médecins en cas d’hypertension artérielle on trouve :

  • Glonoinum-Sévère : Ce remède sert à lutter contre certains symptômes de l’hypertension comme les maux de tête, la palpitation, l’irrégularité de rythme cardiaque et les troubles suite à une consommation excessive d’alcool ou de tabac.
  • Arg-n : Ce remède permet de détendre les personnes nerveuses et anxieuse et donc de diminuer les effets néfastes de l’hypertension artérielle. Arg-n permet également de diminuer l’envie vis-à-vis les aliments assez sucrés ou salé (causes de l’hypertension artérielle).

Au final, les remèdes homéopathiques ne traitent pas les causes de l’hypertension artérielle mais participent à éliminer certains symptômes et donc à améliorer les conditions de vie des personnes qui souffrent de cette maladie.

Plusieurs témoignages à travers les différents forums internet essayaient sans cesse de prouver l’efficacité de cette médecine alternative comme la meilleure solution pouvant guérir l’hypertension artérielle, pourtant ces débats ne sont pas menés par des personnes de connaissances en ce domaine médical.

Différentes recherches scientifiques ont prouvé que l’homéopathie ne permet pas de prendre en charge l’hypertension. Cette médecine ne permet que de traiter certains symptômes de l’hypertension artérielle tant que la tension systolique reste au-dessous des 16. Au-delà de 16, les choses se compliquent, l’homéopathie n’a aucun effet et dans ce cas il faut en général passer au cocktail de médicaments à base de substances chimiques.

L’Académie de médecine considère que l’homéopathie, n’est qu’« une méthode obsolète», «imaginée il y a deux siècles à partir d’a priori conceptuels dénués de fondement scientifique» et qui «a vécu jusqu’à maintenant comme une doctrine à l’écart de tout progrès».

Depuis 2016, aux Etats-Unis, les industries pharmaceutiques sont obligées à afficher sur les médicaments homéopathiques une étiquette avec la mention suivante : “il n’existe aucune preuve scientifique que ce produit est efficace ». C’est la preuve éclatante que les remèdes homéopathiques peuvent améliorer l’état général étant donné qu’ils sont à base de plante naturel, mais ne peuvent pas soigner une maladie multifactorielle comme l’hypertension artérielle.

D’après une recherche scientifique réalisée par le plus important des organismes dédiés à la recherche en Australie, le National Health and Medical Research Council (NHMRC), l’homéopathie pour traiter l’hypertension n’est pas plus efficace que « des pilules de sucre » !

Les scientifiques n’ont jamais cessé d’étudier l’homéopathie afin de découvrir une preuve scientifique qui confirme l’efficacité d’un tel traitement pour des maladie graves comme l’hypertension artérielle. Les choses ne sont pas encore évidentes et le nombre de recherches n’a jamais cessé de se multiplier afin de dévoiler tous les secrets de cette médecine alternative.

Si souffrez de l’hypertension, nous vous conseillons d’essayer un traitement homéopathique, en effet, même s’il n’est pas efficace, un tel traitement n’a pas d’effets néfastes sur votre santé. Vous n’avez qu’à l’essayer en souhaitant qu’il vous permet de diminuer les symptômes de l’hypertension artérielle.

Découvrez ici 30 méthodes pour soigner l’hypertension naturellement.

La grenade et l’hypertension artérielle.

La grenade est le fruit du grenadier, arbrisseau probablement originaire de Perse. Ce fruit est caractérisé par un gout sucré et acidulé et par une peau coriace non comestible, rouge brillant et jaunâtre dans certaines variétés.

A l’intérieur, des membranes blanches, épaisses, amère et non comestibles délimitent 6 sections remplies d’une multitude de petites graines comestibles, formées d’une pulpe charnue très juteuse, à la fois sucrée et acidulée.

Savez-vous Adam et Eve auraient croqué une grenade plutôt qu’une pomme ! Eh oui, la grenade est un fruit du paradis et les dernières recherches scientifiques ont prouvé que la consommation régulière de ce fruit réduit les risques de l’hypertension artérielle et des crises cardiaques ? Détails à travail cet article !

  • Quelle est la composition des grenades ?

Renfermant plusieurs graines pulpeuses, la grenade figure parmi les fruits les plus riches en antioxydants, en glucides, en fibres alimentaires et en protéines, sans compter la vitamine B5 (acide pantothénique), les phénols naturels, le potassium, la vitamine A, la vitamine E et l’acide folique. Ce fruit a toujours été considéré comme le moyen le plus efficace permettant d’assurer une excellente santé cardiovasculaire.

  • Mais comment la grenade permet de prévenir les facteurs de risque de l’hypertension artérielle ?

La grenade, un fruit agréable et rafraîchissant, possède de nombreux bienfaits pour l’organisme et pour votre bien-être au quotidien. Plusieurs recherches et études scientifique ont prouvé que la consommation de la grenade diminue considérablement les risques de l’hypertension artérielles et préserve la santé contre les différentes maladies cardiovasculaires.

Assez riche en antioxydants flavonoïdes et en anthocyanines solubles, la grenade peut avoir des propriétés anti-athérosclerotiques (élimination des dépôts lipidiques (cholestérol) sur la paroi interne des artères) permettant ainsi d’éviter tous les problèmes causés par l’hypertension artérielle.

Plus de 250 études in vitro, partout dans le monde, indiquent que la grenade serait anti-oxydante, anti-inflammatoire et donc indispensable pour lutter contre l’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires. Parmi ces études on trouve :

  • 1/Etude de Caroline Bell Stowe « The effect of pomegranate juice consumption on blood pressure and cardiovascular health »

Stowe a démontré les bienfaits de la consommation régulière des grenades. Ses expériences montrent que la consommation de ce fruit pendant 1 an a entrainé une baisse de la tension artérielle chez les personnes souffrant d’un rétrécissement de la carotide en améliorant significativement le débit sanguin chez ces personnes suite à l’inhibition de l’enzyme de conversion du serum d’angiotension (ACE).

  • 2/ L’ouvrage du Docteur CYMES « Vivez mieux et plus longtemps »

Docteur Cymes, dans son ouvrage « Vivez mieux et plus longtemps » a mis en avant les bienfaits exceptionnels de la grenade. Assez riche en tannins et en polyphénols (anti-radicaux libres, des antioxydants d’origine naturelle), la grenade, un fruit magique, permet d’éliminer les dépôts graisseux des artères coronaires, de favoriser l’écoulement sanguin vers l’organisme et prévenir les facteurs de risque de l’hypertension artérielle et de l’infarctus. Les antioxydants permettent également de limiter l’oxydation du LDL-cholestérol (mauvais cholestérol) qui représente la cause principale de l’apparition de graisse dans le sang et sur les parois internes des artères.

  • 3/ L’étude de l’Université Queen Margaret à Édimbourg, en Écosse

Dans une étude de l’Université Queen Margaret à Édimbourg, différentes personnes ont quotidiennement consommé de la grenade tout en pratiquant des activités sportives. Les résultats ont prouvé que l’associations des bienfaits naturels de ces fruits à la pratique d’une activité sportive régulière de 30 minutes permet d’abaisser considérablement la pression artérielle systolique d’où l’importance de la consommation des grandes pour lutter contre les maladies cardiovasculaires.

 

Découvrez ici 30 méthodes pour soigner l’hypertension naturellement.

Tisane de romarin et hypertension.

Qui n’a jamais préparé et consommé une tisane de romarin ! Cette plante possède plusieurs vertus et permet de soigner et de lutter contre différentes maladies comme les maux de tête, les troubles de digestions et les douleurs articulaires. Mais savez-vous que le romarin est assez efficace pour traiter l’hypertension artérielle artérielle ? De nombreuses études et recherches scientifique ont souligné l’importance des tisanes de romarin comme remède naturel permettant de lutter contre hypertension. Vous souhaitez en savoir plus ? Cet article est pour vous !

  • Les vertus naturelles de romarin

Le romarin est une plante originaire du bassin méditerranéen. Cette plante est aujourd’hui répandue partout dans le monde d’où la facilité de préparer une tisane de romarin à n’importe quelle saison !

Le romarin a prouvé son efficacité contre différentes maladies comme les troubles de digestion, les problèmes d’intestin, les rhumatismes, les rhumes et les toux. Mais l’utilisation la plus intéressante de cette plante est par infusion. En effet, la tisane de romarin possède de nombreux bienfaits pour l’organisme et pour le bien-être au quotidien et permet de lutter contre l’hypertension artérielle et donc de prévenir les maladies cardiovasculaires.

  • La tisane de romarin et l’hypertension artérielle

La tradition de consommation de la tisane de romarin existe depuis des millénaires ! Une tisane de romarin permet de faire baisser naturellement votre hypertension artérielle et tonifier votre cœur et vos artères.

L’artériosclérose est définie comme étant l’apparition des microlésions au niveau des artères, ces microlésions, suite à des phénomènes chimiques et biologiques complexes, favorisent l’hypertension artérielle et augmentent les risques des maladies cardiovasculaires. Pour ralentir cet effet néfaste il est indispensable de consommer des plantes anti oxydantes ! Parmi ces plantes, on trouve le romarin. Une tisane de romarin, avec son pouvoir antioxydant unique, permet d’inhiber l’oxydation de certaines molécules responsables de l’artériosclérose et donc de fournir un bon apport en antioxydants notamment en flavonoïdes.

La tisane de romarin contient également l’acide carnosique permettant d’agir sur les cellules des artères, favoriser leur dilatation et permettant de renouveler les cellules mortes et la protection des capillaires sanguins. La richesse de la composition de la tisane de romarin en microéléments naturels permet de neutraliser les radicaux libres et ainsi prévenir l’apparition de l’hypertension artérielle et des maladies cardiovasculaires.

  • Efficacité de la tisane de romarin contre l’hypertension artérielle

Le romarin est une plante médicinale utilisée partout en domaine médical et pharmaceutique, allant des infections virales et bactériennes aux problèmes digestifs et à l’arthrite. La tisane de romarin peut également avoir des effets similaires à ceux des diurétiques pour réduire la tension artérielle.

Selon une étude publiée dans le numéro d’août 2000 de « Journal of Ethnopharmacology », le romarin a des propriétés diurétiques permettant d’abaisser la tension artérielle. Cette étude a été réalisée chez des animaux, en utilisant une dose quotidienne de 10 ml / kg de 8 ou 16% d’extrait de romarin dans de l’eau distillée. À ces doses, l’extrait de romarin a été trouvé pour avoir des propriétés diurétiques en éliminant l’eau et les électrolytes du corps.

Afin de bénéficier de cet effet de romarin et pour améliorer rapidement votre circulation sanguine, vous devez réduire votre consommation d’aliments créateur de tension comme l’alcool et le sel.

Gardez à l’esprit que le romarin ne remplace pas et ne doit pas être utilisé pour remplacer les médicaments conventionnels prescrits pour l’hypertension artérielle.

 

 

Découvrez ici 30 méthodes pour soigner l’hypertension naturellement.

 

 

 

Résultats de votre recherche

  • les bienfait des legume
  • persil bon pour la santer Hypertension
  • recherche vitamine d dans légumes
Inscrivez-vous à ma newsletter
Pour ne pas manquer mes prochains articles

Laisser un commentaire

Gaëtan

CommentLuv badge

error: Content is protected !!