Comment arrêter le sucre.

Inscrivez-vous à ma newsletter
Pour ne pas manquer mes prochains articles
Comment arrêter le sucre.
Evaluez cet article

arrêter-le-sucre
Dans cet article, je voudrais vous expliquer comment vous pouvez arrêter le sucre.

Mais avant tout vous devrez comprendre la nature des différents sucres, comment fonctionne l’addiction au sucre et notamment au chocolat (nombreuses sont les personnes qui connaissent une addiction seulement au chocolat) et enfin comment inscrire l’arrêt du sucre dans une perspective de perte de poids.

Il sera aussi question de l’expérience de Danièle Gerkens, qui a arrêté de consommer du sucre raffiné pendant une année entière et des résultats qu’elle a obtenus.

Pour apprendre comment décrocher du sucre en 9 jours avec Élodie Beaucent, cliquez ici.

Comprendre les différents types de sucre pour mieux arrêter le sucre

Avant d’entamer un arrêt du sucre, en particulier du sucre raffiné, il est très important de bien connaître les différents types de sucre, savoir dans quels ingrédients ils se trouvent et leurs effets sur la santé.

Le sucre appartient à la famille des glucides, des nutriments que l’on trouve dans l’alimentation et qui fournissent à notre organisme l’énergie nécessaire pour son bon fonctionnement.

Les glucides sont divisés en 2 catégories :

  • Les glucides simples, appelés également les sucres car ils ont une saveur sucrée. Ce sont des petites molécules comme le glucose, le fructose, le lactose (glucose + galactose) et le saccharose (glucose + fructose). Seul le saccharose peut être appelé SUCRE, sans « S ». Ainsi le morceau de sucre que l’on ajoute dans son café est du saccharose.
  • Les glucides complexes n’ont pas une saveur sucrée. Parmi ces sucres, le plus répandu est l’amidon qui est une grosse molécule constituée de longues chaines de glucose, que l’on trouve dans les céréales, les pommes de terre et les lentilles.

Pour être utilisés comme carburant énergétiques, les glucides apportés par l’alimentation sont dégradés en glucose. Celui-ci est réparti dans l’organisme et va dans la circulation, au cerveau, aux muscles et une partie est stockée sous forme de glycogène dans le foie. Les glucides fournissent la plus grande partie d’énergie utilisées par le corps humain.

Pour maintenir une bonne alimentation et rester toujours en excellente santé, et si vous voulez arreter le sucre, il est indispensable de bien connaitre tous les sucres, ainsi que leurs origines, leurs propriétés et leurs avantages et inconvénients !

Je vous invite ici à découvrir tout ce qui concerne les sucres pour que vous puissiez assurer votre bien-être avec une alimentation bien équilibrée.

*

*        *

Le sucre est de plus en plus présent dans notre alimentation quotidienne, il est présent même dans les salés. Les sucres largement consommés sont :

1/Le saccharose 

Caractérisé par sa saveur agréable et douce, le saccharose est le sucre de table et est largement utilisé en industrie alimentaire. Le saccharose est une combinaison des deux glucides, le glucose et le fructose, mais il a un pouvoir sucrant beaucoup plus inférieur à celui de fructose. Le saccharose c’est le morceau de sucre qu’on ajoute au café ou au thé ou à n’importe quelle autre boisson.

arrêter le sucre

Ce simple geste anodin nous conduit à augmenter notre consommation de sucre quotidienne.

Ce glucide est obtenu par extraction de canne à sucre ou de betterave. Largement utilisée en alimentation, en produits alimentaire industriel, en confiserie et en pâtisserie, le saccharose représente la référence des pouvoir sucrant avec un indice égal à 100. La consommation excessive de ce sucre provoque des effets néfastes sur la santé tel que la prise de poids, la résistance à l’insuline, le diabète type 2, les maladies cardio-vasculaires et les troubles de la sécrétion des hormones de digestion.

2/Le fructose 

Le fructose est le sucre principalement présent dans les fruits et les légumes. Il est totalement différent du sucre du saccharose (sucre de table).

Nous allons traiter ici du fructose non présent dans les fruits et légumes (voir plus bas pour le sucre – dont le fructose des fruits et légumes).

Le fructose est également beaucoup plus sucrant que le saccharose, est capable d’être digéré plus rapidement par notre organisme.

Comme le pouvoir sucrant du fructose est plus élevé que celui du saccharose, on l’utilise en petite quantité et donc on absorbe moins de calories.

Actuellement, beaucoup d’études scientifiques pointent de doigt les méfaits de fructose puisqu’on le trouve partout dans les produits industriels (biscuits, bonbons, soda, pizza…). Le fructose que l’on trouve dans ces produits est extrait des sirops de maïs puisqu’il n’est pas très onéreux.

Étant donné que le fructose est devenu présent partout, on en consomme beaucoup plus qu’avant et c’est pour cette raison que le fructose peut poser des problèmes de santé.

arrêter le sucre

Le fructose est notamment utilisé dans la fabrication de biscuits.

Le fructose augmente la sécrétion d’une hormone sécrétée dans l‘estomac et est responsable de l’augmentation de l’appétit.

Lorsqu’on mange régulièrement du fructose par grignotage, on peut avoir des risques de surpoids et d’obésité et c’est pour cela qu’il est nécessaire de limiter sa consommation.

Essentiellement traité par le foie, le fructose est donc stocké dans l’organisme sous forme de graisse.

Consommer beaucoup de fructose peut surcharger le foie pouvant ainsi causer des perturbations au niveau de la sécrétion de l’insuline dans le corps (état de pré-diabète).

La moyenne de la consommation de fructose en France est d’environ ½ kg par an et par personne. Aux États-Unis, cette moyenne est d’environ 25 kg par an et par personne !

3/Le sirop de fructose 

Bien que son utilisation est très limitée en Union Européenne, le sirop de fructose est préféré par certaines personnes pour son pouvoir sucrant identique à celui du fructose.

La valeur énergétique du sirop de fructose est de 4 kcal/gr et donc peut causer la résistance à l’insuline, voire même l’obésité, le diabète de type2 et les maladies cardio-vasculaires.

4/Le sirop de glucose 

Essentiellement utilisée en pâtisserie, le sirop de glucose est une matière translucide et assez visqueuse.

Le sirop de glucose est obtenu par hydrolyse de l’amidon, sa composition dépend donc de l’intensité et de la technique de l’hydrolyse.

arrêter le sucre

Le sirop de glucose est translucide

L’amidon est un sucre complexe constitué de longues chaines moléculaires de glucose, suite à l’hydrolyse, la longueur de ces chaines diminue donnant naissances à des molécules plus petites, ce sont les molécules du sirop de glucose.

Le pouvoir sucrant de ce sirop est beaucoup plus faible que celui du saccharose ou du fructose tandis que sa valeur calorique est identique à celle du saccharose, environ 4 kcal/g.

C’est pour ces différentes propriétés intéressantes que le sirop de glucose est utilisé en pâtisserie et en biscuiterie. On le trouve également dans les glaces.

5/L’isoglucose

L’isoglucose est aussi un sirop de glucose, mais contenant des quantités de fructose et c’est pour cette raison que l’on appelle sirop de glucose-fructose ou sirop de glucose à haute teneur en fructose.

La méthode d’obtention de l’isoglucose est totalement différente de celle du sirop de glucose, on l’obtient par une technique appelée isomérisation, basée sur l’ajout d’une enzyme favorisant la rupture des longues chaines moléculaires des sucres complexes comme l’amidon.

L’isoglucose a un pouvoir sucrant assez proche de celui du saccharose et est essentiellement utilisé en pâtisserie industrielle pour la préservation du moelleux. L’isoglucose est également le sucre le plus utilisé en soda.

arrêter le sucre

Il y autant de sucre dans un verre de jus industriel que dans un verre de soda.

6/Le dextrose

Le dextrose fait partie des sucres obtenu à partir de l’amidon.

Il est présent sous forme sèche et est obtenu par hydrolyse des longues chaines moléculaire des sucres complexes.

Bien qu’il est obtenu à partir de l’amidon, le dextrose peut être consommé par les personnes allergique aux gluten puisque ce dernier est présent en quantité infinitésimale de l’ordre de milligramme par kilogramme de dextrose.

7/Le maltose

Composé de deux molécules de glucose et extrait de l’amidon de malt, le maltose fait partie des sucres ayant un pouvoir sucrant inférieur à celui du saccharose.

Le maltose est largement utilisé en dans la bière, les confitures, la pâtisserie….Ce type de sucre ne présente pas des effets néfastes pour l’organisme.

8/Le sucre inverti

Le sucre inverti, dont le nom dérive de l’inversion de la lumière vers la gauche suite à son interaction avec la molécule de ce sucre, est un mélange en quantité égale de fructose et de glucose.

Ce type de sucre est obtenu par hydrolyse du saccharose grâce à l’invertase (une enzyme permettant de couper les chaines moléculaires du saccharose).

Le sucre inverti est utilisé pour son pouvoir sucrant supérieur à celui du saccharose.

Ce type de sucre est également capable d’absorber l’humidité et son pouvoir de rester mou et lisse même après cuisson. Le sucre inverti sert pour la confiserie et la pâtisserie. C’est l’ingrédient permettant d’obtenir des produits moelleux.

Il est également possible d’acheter le sirop de sucre inverti (trimoline, leboline, staboline…).

9/La dextrine

La dextrine est un glucide obtenu par deux voies, soit par chauffage sec de l’amidon à une température de 160°C, soit par son hydrolyse en acide à une température de 100°C.

La dextrine est présente sous forme gommeuse suite à sa transformation chimique et est principalement utilisée en tant que stabilisateur dans les flans, les dessert et les laits.

La dextrine est peu digestible, elle constitue des fibres alimentaires solubles et est aussi utilisée en tant qu’excipient en domaine pharmaceutique.

10/La maltodextrine

La maltodextrine est un glucide obtenu par hydrolyse soit d’un amidon, soit d’une fécule (exemple, pomme de terre).

Étant donné sa méthode d’hydrolyse, la maltodextrine renferme différents sucres comme le glucose, le maltose, le maltoriose, les oligosides et les polyosides. L’hydrolyse permettant d’obtenir de la maltodextrine est une hydrolyse par voie enzymatique. Ce glucide est largement utilisé en plusieurs domaine.

Ayant un pouvoir sucrant plus faible que celui du saccharose, la maltodextrine est utilisé en industrie alimentaire en tant qu’arôme ou en tant que produit permettant d’épaissir les produits laitiers, en secteur pharmaceutique en tant qu’excipient des médicaments.

11/Le lactose

arrêter le sucre-lait-lactose

En dépit des apparences, le lait contient du sucre.

Le lactose, comme son l’indique, est le glucide présent dans le lait d’origine animale. Le lactose est principalement présent dans le lait de vache.

Le lactose est composé de deux sucres : le glucose et le galactose.

arrêter le sucre

La lactose est composé de glucose et de galactose.

Il s’agit d’un sucre réducteur, de point de vue chimique, avec un pouvoir sucrant égal à 30, donc inférieur à celui du saccharose. Le lactose, seul, n’a pas d’effets néfastes, par contre la présence d’une enzyme indispensable à sa dégradation (la lactase), rend ce glucide intolérable pour certaines personnes.

Voici ci-dessous un tableau récapitulatif des différents sucres, leurs pouvoirs sucrants, leurs valeurs énergétiques, leurs origines et leurs effets sur la santé.

 

Glucides Pouvoir sucrant Valeur énergétique (Kcal/g) Origine Effets sur la santé
Saccharose 100 ( référence) 4 canne à sucre, betterave Résistance à l’insuline, prise de poids, maladies cardio-vasculaires
Fructose 120 4 Fruits et légumes syndrome métabolique, diabète de type 2, maladies cardiovasculaires.
Sirop de fructose 100 4 Hydrolyse de fructose Résistance à l’insuline, diabète de type 2, maladies cardiovasculaires.
Sirop de glucose 100-110 4 Glucose Résistance à l’insuline, prise de poids, maladies cardio-vasculaires
Isoglucose 70 4 Isomérisation d’amidon Résistance à l’insuline, prise de poids,
Dextrose 30-40 4 Hydrolyse d’amidon Aucun effet
Maltose 43 4 l’hydrolyse de l’amidon de différentes céréales telles que le maïs ou l’orge Aucun effet
Sucre inverti 100-110 4 l’hydrolyse du saccharose Résistance à l’insuline, prise de poids
Dextrine 20-30 4 chauffage sec de l’amidon à une température de 160°C ou son hydrolyse en acide Hyperglycémie, hypoglycémie, prise de poids
maltodextrine 20 4 hydrolyse soit d’un amidon, soit d’une fécule Hyperglycémie, hypoglycémie, prise de poids
Lactose 30 4 Produits laitiers Intolérance au lactase

 

IMPORTANT !

  • Ce sont les sucres simples qui sont stockés sous forme de graisses et qui provoquent l’obésité puisqu’ils ne sont pas consommés par l’organisme !
  • L’ingestion des glucides provoque une sécrétion d’insuline par le pancréas. Le pancréas a pour rôle essentiel de faire entrer le glucose dans les cellules afin de normaliser la glycémie (taux de sucre dans le sang). D’où l’intérêt de bien répartir ses glucides sur les repas de la journée et régulièrement, car si le taux de glycémie est trop élevé l’insuline est hautement sécrétée et donc stockage du gras. S’il est trop bas cela provoque de l’hypoglycémie et donc besoin de s’alimenter rapidement et généralement en trop grosse quantité par rapport au besoin).
  • Certaines mentions nutritionnelles comme « réduit en glucides » ou « hypocalorique » apparaissent sur l’étiquette d’un nombre croissant de produits alimentaires.
  • De nos jours, l’aspartame la saccharine, l’acesulfame potassium et le sucralose (des édulcorants artificiels) entrent dans la composition des milliers de produits commercialisés dans le monde. Ces produits seront vos meilleurs alliés pour sucrer vos aliments tout en préservant votre santé et assurant votre bien être !

L’addiction au sucre : comprendre comment elle fonctionne.

arrêter le sucre

Difficile de parler des dangers quand on évoque la saveur préférée des français !

Le sucre est toute une douceur qui nous rappelle l’enfance et la récompense.

Le sucre est un ingrédient magique qui incarne la gourmandise, c’est aussi une source d’inspiration infinie pour les pâtissiers !

On nous répète que le sucre est une source d’énergie indispensable à la vie, en effet le sucre est essentiel pour le fonctionnement du cerveau, des muscles et de toute les cellules vivantes, c’est le carburant essentiel à la machinerie cellulaire.

Mais derrière cette image flatteuse se cache une facette beaucoup moins glorieuse ! Le sucre est ajouté partout, à tous nos aliments, même aux aliments salés !

C’est un ingrédient qui, comme la plupart des drogues, provoque une addiction et même une overdose. Vous souhaitez connaitre tout ce qui concerne l’addiction au sucre ? lisez ce qui suit.

Un peu d’histoire à propos du sucre !

Pendant des siècles, l’Homme a vécu sans sucre. Dans l’Antiquité, le saccharose en poudre ou en morceaux n’existait pas et le miel était le seul ingrédient sucrant.

Au moyen âge, le sucre était un produit rare, vendu pour soigner quelques maladies. Au 18e siècle, les français découvrent le chocolat, le café et le thé, des boissons qu’ils prennent plaisir à sucrer. Le marché connait pendant cette période sa plus forte expansion.

Actuellement, le sucre est considéré comme un enjeu commercial, le sucre rapporte de l’argent et les industriels encouragent sa consommation !

Le sucre, un ingrédient qui a envahi notre alimentation !

Plusieurs médecins, nutritionnistes et chercheurs pensent que le sucre est une drogue comme la cocaïne ou l’héroïne. Ils considèrent que la canne à sucre est sans risque mais les sucres raffinés et concentrés sont aussi des poudres blanches addictives !

Chocolat en poudre, fruits, féculents, biscuits…, le sucre est présent sous toutes ses formes comme nous l’avons vu au début de cet article !

Les sucres naturels sont les seuls sucres indispensables dans notre alimentation. Les sucres comme le saccharose, vendu en poudre ou en morceaux, ne sont pas vitaux puisqu’ils n’existent que pour notre plaisir !

De nos jours, la consommation de sucre a explosé. Au début du 19e siècle, les français consomment 1 kg de sucre par an et par personne, aujourd’hui c’est 30 fois plus !

Pour être plus précis, l’étude Inca 2 a établi que chaque Français consomme en moyenne 100 g de sucre par jour, soit 36,5 kilos par an.

La surconsommation de sucre, partout dans le monde, reflète l’addiction à cet ingrédient.

LA CONSOMMATION DE SUCRE DANS LE MONDE (Source : CNUCED).

arrêter le sucre

Comprendre en quoi consiste exactement la dépendance au sucre pour mieux arrêter le sucre.

Dans les années 50, la révolution alimentaire est en marche. Les Français n’ont plus le temps de cuisiner, ils se tournent alors vers les produits transformés par l’industrie. Le sucre consommé aujourd’hui est en grande partie du sucre ajouté !

Malgré les avertissements sanitaires et les risques pour la santé, la consommation de sucre ne diminue pas. Pourquoi est-ce que c’est si dur de se passer de cette substance ?

Le sucre serait –il aussi addictif qu’une drogue ? ! Plusieurs expériences scientifiques ont démontré que le sucre pouvait avoir un potentiel addictif plus important (8 fois plus) que celui des drogues dures comme la cocaïne !

Il a été montré que le fructose peut avoir des effets identiques à ceux des drogues (Ahmed SH, Guillem K, Vandaele Y. “Sugar addiction: pushing the drug-sugar analogy to the limit.”Curr Opin Clin Nutr Metab Care. 2013 Jul;16(4):434-9. doi: 10.1097/MCO.0b013e328361c8b8).

Une étude a montré que le sucre (le fructose surtout), produirait, chez les obèses, les mêmes conséquences que les drogues (Jastreboff AM, Sinha R, Arora J, et al. “Altered brain response to drinking glucose and fructose in obese adolescents. “Diabetes 2016;65:1929–1939.).

Plusieurs personnes ont perdu le contrôle sur leurs propres consommations de sucre et sont devenues accros à cette substance et c’est la raison pour laquelle les industriels exploitent l’attirance pour le sucre !

L’addiction au sucre est une dépendance caractérisée par une envie irrépressible.

Le sucre, comme les autres produits addictifs, nous pousse à accéder à un plaisir immédiat et à des sensations particulières. La dépendance au sucre est souvent accompagnée d’une impossibilité à contrôler les quantités consommées et un comportement caractérisée par une augmentation des quantités consommées pour atteindre un plaisir particulier.

Une personne qui consomme trop de sucre en une seule fois et pour la première fois, ne va sûrement pas apprécier la sensation et le gout, mais si elle recommence, l’effet indésirable et la saveur trop sucrée vont disparaitre car les quantités de sucre consommées vont provoquer la sécrétion de la dopamine, une molécule de plaisir.

Dans ce cas, le gout sucré sera parfaitement lié à cette sensation de bien-être !

Le sucre, comme la plupart des substances addictives, est capable d’agir sur le système limbique (système de récompense) et de favoriser des interactions chimiques complexes au niveau des neurones par libération des morphines endogènes ou des peptides opioïdes, responsables de la sensation du plaisir.

Quelles sont les personnes accro au sucre ?

arrêter le sucre

L’addiction au chocolat touche entre 6 et 10% de personnes.

De plus en plus des recherches scientifiques sur les modes d’alimentation signalent le problème de l’addiction au sucre. L’addiction au sucre touche principalement les personnes ayant une alimentation non équilibrée qui préfèrent souvent les junk food.

Les personnes insomniaques, souffrant du stress ont également tendance à être plus accro au sucre que les personnes accordant de l’importance à leurs hygiènes de vie et ayant assez de temps pour se reposer et pour évacuer le stress accumulé.

Le nombre d’adultes consommant des quantités importantes de sucre ne cesse d’augmenter. Ces personnes rapportent des phénomènes semblables à un état de manque tout comme l’arrêt de tabac ou de n’importe quel autre type de drogue dure.

 

Les différents types de profils d’accro au sucre dans cette vidéo :

 

Mais quel est le nombre exact des personnes addict au sucre ?

Bien qu’il n’existe pas des statistiques précises, les chercheurs et les nutritionnistes estiment qu’entre 6% et 10% de personnes sont addict au sucre.

Ce chiffre représente le pourcentage de personnes pourront souffrir d’une perte totale de contrôle sur la consommation des quantités de sucre.

Le pourcentage de personnes dépendantes du sucre augmente avec le poids : il monte à 40-60% chez les personnes obèses selon Serge Ahmed, directeur de recherche au CNRS.

Quel produit consomme-t-on quand on a cette addiction ?

L’addiction au sucre pousse les personnes à consommer de plus en plus de quantité de sucre pour satisfaire leurs besoins et atteindre le plaisir lié à cette substance.

Ces personnes addictives préfèrent essentiellement les aliments industriels transformés, bourrés de sucre simple, de gras et d’arômes artificiels.

Parmi les produits les plus consommés par les personnes souffrant de l’addiction au sucre on trouve les viennoiseries comme les croissants et les brioches, les glaces, les sodas, les chocolats, y compris les chocolats « light », et les hamburgers.

Ces aliments renferment des quantités importantes de sucres et de glucides et, contrairement aux idées reçues, la plupart de ces aliments fournissent des quantités de calories dont le corps humain est incapable de transformer en énergie pour son bien-être.

Quelles sont les différents types de maladies que génère l’addiction au sucre ?

arrêter le sucre

La surconsommation des sucres est une pratique excessive liée à l’addiction de cet ingrédient. L’addiction au sucre perturbe l’équilibre physique et psychique de n’importe quelle personne.

Les personnes addictives au sucre souffrent généralement des perturbations des perceptions, de l’insomnie et de la nervosité et des maux de tête s’ils ne consomment pas les quantités permettant de satisfaire leurs envies.

D’autres risques psychologiques comme l’angoisse, les modifications des émotions et la tristesse peuvent apparaitre. Ces risques sont les même que pour les drogues légères ou dures.

En ce qui concerne les maladies et les symptômes liés l’addiction au sucre on trouve essentiellement :

  • l’obésité,
  • les maladies cardiovasculaires,
  • la perturbation de la mémoire,
  • la mauvaise haleine ( http://articles.mercola.com/bad-breath.aspx ),
  • l’hépatite,
  • les maladies chroniques (diabète de type 2, l’ hypertension, hypercholestérolémie …),
  • l’augmentation du risque d’apparition du cancer,
  • la diminution des performances cognitives (Power SE, O’Connor EM, Ross RP, Stanton C, O’Toole PW, Fitzgerald GF, Jeffery IB. Dietary glycaemic load associated with cognitive performance in elderly subjects. Eur J Nutr. 2014 Jul 18. ).
  • et même la dépression (Gangwisch JE, Hale L, Garcia L, Malaspina D, Opler MG, Payne ME, Rossom RC, Lane D. High glycemic index diet as a risk factor for depression: analyses from the Women’s Health Initiative. Am J Clin Nutr. 2015 Jun 24. pii: ajcn103846.),

 

 

arrêter le sucre

Cette addiction peut également entrainer des troubles biologiques tels que les troubles de la ménopause et les troubles de la digestion, et des problèmes liés à la peau (acné chez les adolescents).

Santé et alimentation équilibrée sont indissociables. C’est la raison pour laquelle de plus de personnes souhaitent arreter le sucre. La démarche consiste à  réduire les quantités de sucre que vous consommez chaque jour !

L’addiction au chocolat : comment ça marche, comment s’en libérer ?

arreter le chocolat

Être accro au chocolat, une bonne excuse pour les gourmands, mais aussi un terrain de recherches pour les scientifiques.

De nombreux mécanismes bloquent ou favorisent la faim, mais dans le cas du chocolat, d’autres signaux comme l’ennui, la tristesse ou le stress peuvent déclencher l’envie de croquer dans une tablette ! L’addiction à la douceur cacaotée serait surtout une question de vulnérabilité. Vous souhaitez savoir tout sur l’addiction au chocolat ? Lisez ce qui suit !

Quels sont les bienfaits de manger du chocolat pour la santé ?

addiction au chocolat

Produit à partir de la fève de cacao, le chocolat est bénéfique pour la santé.

Le chocolat contient des vitamines comme la vitamine B et O, des polyphénols et des antioxydants permettant de lutter contre les radicaux libres.

Le chocolat est également riche en magnésium, en potassium et en fer.

Tout le monde aime une petite sucrerie de temps en temps. Savez-vous que 100 g de chocolat au lait fournissent 1/3 des apports journaliers recommandés en potassium ? Eh oui ! le chocolat est très riche en nutriments et permet de rester en excellente santé.

Le chocolat contient également de la théobromine, un alcaloïde de la même famille que la caféine, qui agit sur les reins, ayant un effet antitussif, un cardio-stimulant, et un vasodilatateur.

En quoi consiste exactement qu’être accro au chocolat ?

Le chocolat a également des effets sur le cerveau !

Il renferme du tryptophane, un précurseur de la sérotonine, qui est un élément chimique permettant d’améliorer l’humeur (un antidépresseur naturel). C’est pour cette raison que plusieurs personnes consomment souvent du chocolat pour améliorer leur humeur.

Le chocolat contient également de l’anandamide. Cette molécule se fixe sur les mêmes récepteurs nerveux que le cannabis, provoquant une sensation de plaisir et pouvant entrainer l’addiction au chocolat !

Bien que le chocolat n’est pas une drogue, il peut rapidement provoquer la dépendance, pouvant être aggravée par l’état psychique ce qui explique que certaines personnes aient beaucoup de mal à s’empêcher d’en consommer chaque jour.

L’addiction au chocolat est donc relative et dépend essentiellement de l’humeur et de la physiologie de la personne, de ses habitudes alimentaires et de la quantité de chocolat consommée quotidiennement. De plus, plus le corps humain secrète des endorphines (la molécule du plaisir), suite à la consommation du chocolat, plus on devient accro au chocolat !

arrêter le sucre

 

Alors comment ne plus être chocolat addict ?

Beaucoup de personnes se posent la question de savoir comment arrêter de manger du chocolat.

  • Commencez par identifier les symptômes de cette addiction

Le chocolat contient de l’endorphine, une molécule stimulante permettant d’atteindre un état de bienêtre. Essayez d’arrêter la consommation de chocolat et identifiez les symptômes et tout ce que vous sentiez (anxiété, état négatif, fatigue, manque de concentration etc.…).

  • Identifiez les causes de votre addiction au chocolat

L’addiction au sucré chocolat est principalement une dépendance psychique. Certaines personnes cherchent à s’évader de leurs problèmes émotionnels, du stress, et de l’ennui en consommant des grandes quantités de chocolat. Faites une analyse de votre situation et essayer de trouver la cause de ce comportement d’addiction.

  • Trouver des solutions efficaces à votre problème d’addiction au chocolat

Prenez la décision de ne plus être chocolat addict même si l’envie est irrésistible et essayez de trouver des alternatives pour booster votre énergie, évacuer le stress et passer le temps libre (sport, sorties, soirées, voyages…).

  • Comment arreter le chocolat.

arrêter le sucre

Pour arrêter le chocolat, pensez d’abord à changer vos habitudes alimentaires en consommant plus de protéines et de céréales pour compenser le manque d’endorphine secrétée suite à la consommation du chocolat.

Vous pouvez y arriver seule (e). Il est même possible de décrocher d’en décrocher en 9 jours.

Si vous n’y arrivez pas tout seul, et que vous êtes toujours accro au chocolat, allez consulter un médecin capable de vous prescrire certains médicaments vous permettant d’améliorer votre humeur et donc de surmonter ce problème d’addiction.

Le régime sans sucre dans une perspective de perte de poids : arrêter le sucre pour maigrir.

arrêter le sucre

Comment pourrais-je maigrir facilement ? Existe-t-il un régime me permettant de perdre du poids d’une manière efficace et durable ?  Ces questions, milles fois posées, ont pourtant certaines réponses simples ! Un régime efficace doit être, avant tout, adapté à son corps et à son hygiène de vie. Vous allez découvrir ici tout ce qui concerne le régime sans sucre, pour savoir s’il est efficace ou pas !

  • Faites-vous suivre pendant votre régime !

Plusieurs personnes pensent que le régime parfait est le régime qui permet de perdre beaucoup de poids en peu de temps. Quel que soit le régime que vous avez choisi, maigrir rapidement peut être nocif pour la santé et peut vous causer des complications. Il est donc préférable d’être suivi pendant un régime.

  • Qu’est qu’un régime sans sucre ?

    arrêter le sucre

L’obésité aboutit, la plupart de temps, à des problèmes et à des maladies chroniques comme le diabète, l’hypertension, et les problèmes de dos et d’articulations. De plus l’espérance de vie des personnes obèses est beaucoup plus courte que celle des personnes ayant un poids parfait.

La malbouffe et les aliments industriels bourrés de sucres ont envahi notre quotidien et si vous avez pris la décision de suivre un régime sans sucre, ce n’est pas sans raison !

Vous sentez sûrement quelque chose qui cloche chez vous ou vous souhaitez vous débarrassez d’un excès de poids. Les industriels se sont aperçue que lorsque vous rajoutiez du sel, de gras et du sucre, votre cerveau va secréter une quantité importante de dopamine et vous serez accros ! C’est pour cette raison qu’ils ajoutent des sucres raffinés à n’importe quel produit alimentaire ! Mais connaissez-vous tout ce qui concerne le régime sans sucre ?

Il existe deux familles de sucres.

  1. La première rassemble les sucres simples comme le fructose, le glucose et le saccharose.
  2. En ce qui concerne la seconde famille, elle est essentiellement composée des sucres complexes, avec une chaine moléculaire longue, que l’on trouve essentiellement dans les produits céréaliers. Ce sont les sucres simples qui sont stockés sous forme de graisses et qui provoquent l’obésité puisqu’ils ne sont pas consommés par l’organisme !

Mincir, maigrir, perdre du poids, c’est la préoccupation, voire l’obsession quotidienne de la plupart des français.

Le régime sans sucre est un régime alimentaire qui consiste à réduire les quantités de sucres simples consommées, voire même les éliminer de son alimentation.

La mise en place d’un régime sans sucre est assez simple, il suffit de diminuer les apports caloriques provenant des sucres raffinés (sucres simples) et de les substituer par des sucres complexes (pouvant être consommés rapidement par l’organisme).

Il faut aussi signaler que le régime sans sucre, doit être suivi par un nutritionniste ou un médecin, capable de vous orienter pour que vous puissiez bien choisir les éléments que vous devez consommer afin de substituer la quantité de sucre simple que vous avez éliminé de votre alimentation.

Les trois phases à respecter pour ceux qui veulent arrêter le sucre pour maigrir.

Le régime sans sucre est composé de trois phase :

  1. Une phase d’attaque au cours de laquelle vous serez extrêmement motivé(e) et vous allez éliminer tout type de sucre simple de votre alimentation quotidienne et durant laquelle vous allez perdre beaucoup de poids.
  2. La seconde phase est la phase croisière, au cours de laquelle votre corps va essayer de vous pousser à consommer de nouveau des sucres. Il s’agit d’une phase transitoire qui doit être bien suivi par votre nutritionniste pour ne pas retourner aux mauvaises habitudes alimentaires.
  3. La troisième phase est la phase de consolidation. C’est au cours de cette phase que vous serez parfaitement habitué(e) à votre nouvelle alimentation et que vous allez trouver votre équilibre et votre bien être !

arrêter le sucre

Le régime sans sucre donne-t-il des résultats ?

Efficacité du régime sans sucre : quels résultats espérer ? Permet-il d’éviter des maladies ?

Le régime sans sucre est l’idéal quand on cherche des solutions faciles, rapides, simples et efficaces pour éviter l’accumulation des graisses. Le régime sans sucre, s’il est bien suivi, vous permet de développer votre bien-être, rien qu’en changeant vos habitudes alimentaires.

Mais faites attention ! toute démarche de perte de poids doit être responsable et sécurisée.

Faites-vous suivre par un spécialiste.

Un bon régime sans sucre :

  • vous permet d’éviter certaines maladies cardiovasculaires,
  • diminue le risque de diabète,
  • permet de lutter contre : l’hypertension artérielle, la fatigue, les problèmes de concentration, la perturbation hormonale à court et long terme et d’autres maladies chroniques.

Le régime zéro sucre permet –il vraiment de perdre du poids ?

Ne plus manger de sucre fait-il maigrir ?

Lorsqu’on rêve d’avoir un corps parfait, le régime sans sucre, basé sur des apports caloriques faibles et excluant les sucres raffinés, est un régime amaigrissant assez efficace.

Attention à bien pratiquer le régime sans sucre.

arrêter le sucre

Certaines personnes croient suivre un régime sans sucre efficace. Elles excluent la plupart des aliments renfermant des sucres, y compris les fruits et les légumes. Elles ont l’impression de perdre de poids, alors qu’en réalité il n’y a là que le développement des conditions favorable pour l’apparition des maladies et des carences en nutriments.

Le régime sans sucre raffiné, s’il est bien suivi, permet de déclencher une perte de poids rapide.

Bien que le régime sans sucre figure parmi les régimes les plus efficace permettant de perdre du poids, il doit être toujours suivi par un professionnel capable d’analyser votre état physique et psychique à chaque phase de ce régime pour que vous puissiez atteindre votre objectif.

N’oubliez pas non plus le régime sans sucre qui provient des féculents : le pain, les pâtes, (les produits à bas de farine de manière générale), les pommes de terre,  contiennent aussi du sucre.

Enfin, si vous souhaitez vraiment perdre du poids, nous vous conseillons de suivre un régime sans sucre tout en appliquant les conseils de votre nutritionniste (détermination des quantités nécessaires de sucre pour vos activités quotidiennes) et en exerçant une activité sportive pour éviter l’effet yoyo !

Danièle Gerkens a réussi à arrêter le sucre pendant un an.

Danièle Gerkens, le livre « Zéro Sucre » pour arrêter le sucre.

arrêter le sucre

Danièle Gerkens : Zéro sucre

Chaque année, le sucre est la cause principale des millions de décès à travers le monde. C’est aussi, comme nous l’avons vu plus haut, la cause principale de différentes maladies graves comme l’obésité, le diabète, les maladies cardio-vasculaires et les troubles de digestion. Pour cette raison de, de plus en plus de personnes sont déterminées à arreter le sucre ou tout du moins à diminuer sa consommation.

Évitez de manger les aliments sucrés sur un an est un pari très difficile à réussir. En effet, le sucre est de plus en plus présent dans notre alimentation quotidienne, il est présent même dans les produits salés (charcuterie par exemple) et on estime que la quantité consommée de sucre par les français est d’environ 30 kg par an et par personne !

Malgré cela, Danièle Gerkens a réalisé cet exploit.

Qui est Daniele Gerkens ?

Mais qui est Danièle Gerkens ?

C’est une journaliste au magazine Elle, spécialiste en alimentation et nutrition.

Elle a terminé ses études en Belgique et une fois rentrée en France, elle a été confrontée à une alimentation bourrée de sucre simple, de malbouffe, de gras et 100% déséquilibrée.

Vous découvrirez dans son livre intitulé « Zéro sucre » comment elle est venue à suivre cette démarche, à la réussir et les résultats prometteurs obtenus. Le livre « Zéro Sucre » nous invite à découvrir l’expérience personnelle de Danièle Gerkens avec le sucre raffiné. Elle nous raconte son aventure personnelle avec cet ingrédient considéré comme une drogue.

Voici une présentation concise de ce livre.

 Se mettre au régime « Zéro Sucre » : vouloir, c’est pouvoir !

Pour Danièle Gerkens, il serait difficile de relever les défis sans une bonne dose de volonté. Alors, tant que la volonté de relever un éventuel défi n’est pas clairement imprimée dans l’esprit, les efforts fournis ne donneront rien de plausible.

C’est pourquoi, la pensée doit précéder les actes afin de parvenir à de bons résultats. Décider de façon soudaine d’arrêter de manger les sucres rapides est une décision qui s’est fortement imprimée dans son cerveau. Les actes concrets ont simplement accompagné cette pensée. Daniele Gerkens pense qu’avec un peu de volonté et de courage on est tous capables d’éliminer complétement le sucre raffiné, sucre simple (saccharose) de notre alimentation.

Aujourd’hui, un an sans sucre est une réalité pour l’auteur du livre « Zéro sucre » (Éditions Les Arènes, publié en avril 2015 en 416 pages).

C’est une décision qui a eu des répercussions positives sur sa santé.

Une prise de conscience des « méfaits » du sucre.

Même si vous voulez arrêter le sucre, il faut savoir que les sucres sont des aliments indispensables à l’organisme, car ils lui fournissent de l’énergie en permanence. Mais, une mauvaise consommation de sucre a des conséquences graves sur la santé de chaque individu.

Danièle Gerkens a bien compris ces choses puisqu’elle a constaté cela les médias anglo-saxons. Il faut savoir que le sujet « no sugar », c’est-à-dire « pas de sucre » est beaucoup développé dans ces médias. On découvre dans ces médias anglo-saxons qu’une mauvaise consommation de sucre est à l’origine de l’obésité ou de plusieurs maladies et maux. C’est pourquoi, elle s’est approprié ce sujet « sans sucre ».

Danièle Gerkens fait état également d’une autre raison qui l’a poussé à vivre cette expérience et à faire ce choix : sa prise de poids suite à un traitement de fertilité.

L’auteur du livre a donc décidé de faire un test sur une année. Elle avait prévu une période assez longue afin de constater les réels effets d’un régime alimentaire exempt de sucres. Cependant, Danièle Gerkens ne fait rien au hasard. Elle a agit suivant une méthodologique simple, mais qui se révélera très efficace.

L’expérience d’une année sans sucre : une méthode efficace.

arrêter le sucre

Danièle Gerkens a réussi à arrêter de consommer du sucre pendant un an.

La suppression des sucres rapides de son alimentation.

Pour atteindre son objectif « zéro sucre », Danièle Gerkens commence par extirper les sucres rapides de son régime alimentaire quotidien.

C’est quoi au juste un sucre rapide ? Il s’agit simplement d’un aliment qui fait monter rapidement le taux de sucre dans le sang. On distingue sur la liste des sucres rapides : les pâtisseries, les glaces, le sucre blanc (saccharose), etc. Les sucres rapides affaiblissent les défenses immunitaires et perturbent les cycles énergétiques. On les qualifie aussi d’aliments vides et très énergétiques.

Ces aliments entraînent une surconsommation de produits caloriques. Par ailleurs, les glucides favorisent la sécrétion d’insuline qui, en excès dans l’organisme, transforme les sucres en graisses (en triglycérides).

C’est pour cela qu’elle proscrit de son alimentation les gâteaux, crèmes glacées, yaourts sucrés, viennoiseries, le chocolat et bien d’autres.

A travers son livre « Zéro Sucre », Daniele Gerkens propose plusieurs informations et trucs à appliquer pour améliorer rapidement la qualité de son alimentation.

Elle expose également sa méthode permettant de diminuer la consommation de sucre tout en gardant une alimentation équilibrée assurant le bien-être physique et psychique.

Assurément, Danièle Gerkens ne se prive pas totalement de sucre.

Durant un an, elle se contente de manger uniquement des sucres lents. Ces aliments font monter de manière progressive le sucre dans le sang. C’est pour cette raison qu’elle s’oriente vers les légumineuses, les pâtes, du boulgour, etc.

Or, l’attirance pour le goût sucré est innée. Difficile de s’en priver surtout sur une longue période. Toutefois, les personnes qui ne peuvent pas se passer de la saveur sucrée utiliseront des édulcorants. Ainsi, Danièle Gerkens invite des édulcorants dans sa cuisine. A faibles doses, elle consomme du sirop de riz, le xylitol et la stevia. En revanche, elle évite d’ingérer de l’aspartame. D’un autre côté, elle s’évertue à bien lire les étiquettes afin de déjouer certains pièges. C’est le cas des allégés en sucres : les « sans sucre » et les « sans sucre ajouté ».

Sa méthode est simple : manger moins de sucres en privilégiant les « sucres lents » et en proscrivant les « sucres rapides ». D’où, l’idée du concept de « slow sugar ».

Un début sans sucre difficile.

Dès l’entame de son régime « sans sucre », Danièle Gerkens rencontre des difficultés notamment pendant les quatre premières semaines. Elle ressent des pressions émotives, physiologiques et gustatives. Changer ses habitudes alimentaires subitement est une expérience douloureuse. Les envies de grignoter et de friandises ou ne pas prendre de dessert à la fin du repas ont été des instants très pénibles pour l’auteur du livre intitulé « Zéro sucre ».

Heureusement, après un mois de lutte acharnée contre les envies de sucres, elle peut dominer son attirance pour le sucre.

Elle a également été confrontée aux réactions agressives de son entourage, surtout celles de sa mère, diabétique.

Des résultats forts encourageants.

Après une année passée sans manger du sucre, Danièle Gerkens constate avec stupéfaction les retombées positives de son régime. Elle a perdu du poids lentement, mais sûrement et de façon durable. Ce qui n’a pas eu d’incidences négatives sur sa santé, contrairement à certains régimes alimentaires drastiques.

En plus d’avoir perdu au moins 6 kilos, de la graisse abdominale, des vergetures… elle peut se glorifier d’une peau lumineuse.

Elle est également en meilleure santé avec la disparition des infections ORL. Une peau nette, une humeur plus stable, une meilleure clarté d’esprit… Autant de bienfaits qu’elle décrit dans son livre.

La lecture du livre « Zéro Sucre » est donc la meilleure solution, non seulement pour découvrir les problèmes causés par le sucre raffiné, mais également pour résoudre des problèmes de santé et développer une alimentation saine.

Pour Daniele Gerkens , quel que soit le régime que vous suiviez, si vous n’éliminez pas le sucre simple, vous n’aurez jamais de bons résultats. Au contraire, vous allez favoriser les conditions de développement de différentes maladies.

Conclusion : il est possible de vivre sans sucre.                       

A travers les chapitres de ce livre, Danièle Gerkens pousse tous les lecteurs à s’interroger sur la place prise par le sucre dans notre société.

Le but de Daniele Gerkens est de nous pousser, en allant vers 0 sucre, à modifier nos habitudes alimentaires basées sur la consommation excessive de sucre simple.

Ce livre est un riche témoignage et une source d’inspiration pour toutes les personnes souhaitant éviter les problèmes liés à la mauvaise alimentation et surtout à la consommation de sucre simple.

Maintenant, c’est votre tour ! C’est beaucoup plus facile que vous ne le pensez de vous mettre à arrêter le sucre.

 

Pour apprendre comment décrocher du sucre en 9 jours cliquez ici.

 

Et le sucre des jus de fruits frais pressés à l’extracteur de jus, est-ce dangereux ?

Le sucre qui provient de l’extraction des jus à partir d’un extracteur de jus ou d’une centrifugeuse reste du sucre. Autrement dit, il va faire grimper la glycémie.

C’est la raison pour laquelle je conseille de préférer les jus verts ou d’utiliser dans vos jus un ratio 70% de légumes et 30% de fruits.

En effet, alors qu’on trouve seulement 1% de fructose dans les légumes, ce taux monte entre 2 et 11 % pour les fruits.

Comment arrêter le sucre ?

arrêter le sucre

Arrêtez le sucre, ne vous trouvez plus d’excuses !

Vous avez pris la décision d’arrêter le sucre ? Il existe différentes méthodes et solutions efficaces pour que vous puissiez vous débarrasser de cet ingrédient pouvant vous provoquer des maladies graves et chroniques. Parmi ces méthodes on trouve :

  • L’identification de la cause qui a poussé à l’addiction aux sucres et son élimination ;
  • L’évaluation de ses habitudes alimentaires ;
  • Le changement de ses habitudes alimentaires ;
  • Le développement de la conscience et le changement de comportement.
  • 1/ Identifier la cause  de votre consommation pour arrêter le sucre.

Le sucre est un ingrédient addictif et plusieurs nutritionnistes considèrent le saccharose (sucre de table) comme une drogue dont les effets sont identiques à ceux de la cocaïne ! Les sucres simples sont les sucres pouvant créer une addiction chez certaines personnes avec leurs effets euphoriques suite à la sécrétion de la dopamine.

Si vous souffrez de l’addiction aux sucres et que vous souhaitez arrêter la consommation des produits renfermant des sucres simples vous devez commencer par identifier la/ les causes qui vous ont poussé à augmenter votre consommation et qui ont causé votre dépendance.

Si vous vivez ou que vous avez vécu une période de stress, de fatigue intense ou une mauvaise expérience, vous avez sûrement commencer à consommer des quantités de plus en plus grandes de produits industriels bourrés de sucres.

Certaines personnes utilisent le sucre à chaque repas et en consomment trop soit pour rester éveillé durant toute la journée, soit pour assurer une satisfaction psychique et pour lutter contre le stress, ou par simple plaisir. Comme les autres drogues, le sucre est principalement consommé pour des raisons émotionnelles et c’est pour cette raison qu’ils créent une addiction chez les personnes qui en consomme de façon impulsive.

Commencez par bien déterminer les causes qui vous ont poussé à surconsommer les sucres, rédiger tout ce que vous sentiez, votre situation amoureuse, vos conditions de travails, vos relations avec votre entourage et essayez de comprendre les principales causes pour ensuite les éliminer définitivement. En d’autres termes, faites de l’auto évaluation de votre situation.

  • 2/ Évaluez vos habitudes alimentaires si vous voulez arreter le sucre.

Évaluez toujours vos habitudes alimentaires et essayez de comprendre la composition de votre alimentation pour que vous puissiez quantifier le sucre consommé. De nombreux produits que vous ne pensez pas contenir de sucre en contiennent en très grandes quantité.

Vérifiez toujours les étiquettes pour connaitre la composition exacte de chaque produit et prenez la décision de tout noter. Souvenez-vous toujours que le sucre se cache sous de nombreux noms différents tel que l’agave, les sirops de riz, de maïs, de malt, le dextrose, le glycérol, les jus de canne évaporé…

Notez les quantités de sucre que vous consommez à chaque repas et faites une évaluation quotidienne avant de dormir.

Vous serez surpris des quantités de sucre cachées dans votre alimentation !

  • 3/ Changez vos habitudes alimentaires pour arrêter le sucre.

Le changement de ses habitudes alimentaires n’est pas simple, ni facile. Cette décision nécessite du courage et de la volonté. En effet si vous souhaitez vous débarrasser de sucre simple, pouvant vous causer des effets néfastes sur votre santé, vous devez être capable de surmonter les difficultés, de faire face aux causes de l’addiction et d’essayer de progresser et d’avancer pour changer radicalement vos mauvaises habitudes alimentaires.

Soyez prêt pour affronter la réalité et toutes les causes qui ont causé votre addiction au sucre.

Le changement des habitudes alimentaires et le moyen le plus efficace pour vous échapper au problème de l’addiction. Faire un sevrage brutal réussit rarement, en effet toutes les recherches scientifiques ont prouvé que le taux de rechute des gens qui ont une dépendance au sucre est très élevé.

Commencez par changer petit à petit vos habitudes, en éliminant chaque jour un produit renfermant des sucres simples.

Entrainez vos papilles à ne pas apprécier les aliments trop sucrés. Réduisez graduellement la quantité de sucre que vous ajoutez à vos aliments. Par exemple, vous pouvez mettre ½ cuillère à café de sucre au lieu d’une ou 2 cuillères.

Si vous consommez trop d’aliments sucrés et que vous êtes incapable de vous débarrasser de ces aliments, essayer de remplacer ces produits par des aliments d’autres marques, mais qui renferment moins de sucre.

Nous vous conseillons d’éliminer les sucrant artificiels de votre alimentation. Même si ces produits sont assez faibles en calories, ils ont les mêmes effets négatifs sur notre organisme. Les sucres artificiels à éliminer de son alimentation sont l’aspartame, la saccharine, l’acésulfame et le sucralose.

Le changement progressif de ses habitudes alimentaires assure l’adaptation des papilles au gout sucré. Votre consommation en sucre sera raisonnable en quelques semaines. Notez quotidiennement une des choses que vous avez évitez de consommer pour pouvoir en être reconnaissant et surtout une phrase qui résume le progrès que vous avez réalisé afin de vous motiver.

Une alimentation équilibrée vous permet de surmonter votre problème d’addiction. Pensez à manger régulièrement des légumes à tous les repas. Les légumes vous apportent des fibres, indispensables pour favoriser la digestion. Ajouter des protéines animales à votre alimentation vous permet également de stabiliser vos envies de sucre. En effets, les protéines animales aident à vous sentir rassasié.

Éliminer totalement les sucres de son alimentation est impossible, puisque les glucides sont les carburants de nos cellules. Pour compenser les calories apportées par les sucres simples que vous avez cessé de consommé, nous vous conseillons de choisir les fruits qui renferment peu de sucre (fructose). Les fruits seront vos meilleurs alliés pour vous débarrasser des sucres raffinés et pour satisfaire vos envies en gout sucré.

Vous pouvez, par exemple, consommer des patates douces au lieu des pommes de terre pour satisfaire votre gourmandise et pour développer la quantité des antioxydants dans votre corps. Et n’oubliez surtout pas que sauter les repas et ne pas manger d’une manière régulière est l’une des causes de l’addiction au sucre !

  • 4/Développez votre  conscience et de changez de comportement pour arrêter le sucre.

Pour la plupart des nutritionnistes et des médecins, la dépendance au sucre est une pathologie nécessitant un diagnostic et un traitement. Différentes solutions vous permettent de surmonter votre problème d’addiction, de développer votre conscience et de changer votre comportement pour vous débarrasser définitivement des sucres raffinés.

Consulter un nutritionniste ou un médecin

Être accro au sucre, une bonne excuse pour les gourmands, mais aussi un terrain de recherches pour les scientifiques ! Si vous êtes incapable d’arrêter la consommation de sucre et de trouver les meilleurs moyens pour changer radicalement vos habitudes alimentaires, n’hésitez pas à consulter un nutritionniste ou un médecin capable d’évaluer votre situation, et de trouver des solutions et des remplacements aux aliments industriels sucrés.

Un nutritionniste est capable de vous aider pour vous débarrasser de vos mauvaises habitudes alimentaires, de suivre votre état constamment, de vous conseiller et de vous prescrire certains médicaments vous permettant d’améliorer votre humeur et donc de surmonter ce problème d’addiction. Il est également capable de vous aider à commencer un régime pour vous débarrasser des conséquences de votre consommation de sucres.

Consommez un supplément de polynicotinate de chrome

Le polynicotinate de chrome est la vitamine B3. Cette vitamine est indispensable pour réguler le taux de glucose dans votre sang et donc de diminuer l’envie de consommer des sucres raffinés. Les médecins conseillent de prendre entre 200 et 300 mg de polynicotinate de chrome avant chaque repas.

Essayez l’hypnose

Le sucre peut rapidement provoquer la dépendance, pouvant être aggravée par l’état psychique ce qui explique que certaines personnes aient beaucoup de mal à s’empêcher d’en consommer chaque jour.

Afin de parvenir à arrêter le sucre, il est toujours essentiel d’avoir de la volonté pour éviter de revenir vers les mauvaises habitudes du passé. L’une des principales causes qui nous poussent à surconsommer des sucres est le stress, la fatigue et la mauvaise humeur

L’hypnose est un moyen efficace vous permettant de casser des habitudes quotidiennes, de lutter contre la routine et de changer les perceptions de votre subconscient. Un hypnotiseur est capable de vous aider à surmonter votre problème d’addiction au sucre à travers différentes exercices.

Essayez différentes pratiques mentales

Pour réussir à atteindre un objectif, le premier pas est de croire que c’est possible ! Toutes les mauvaises expériences que vous avez vécues font partie du passé et ne peuvent être qu’une source de motivation pour avancer, développer son estime de soi et vivre en paix. Vivez dans le moment présent et tirez-en le meilleur.

La méditation est la technique la plus efficace permettant d’accéder à la zen attitude, elle n’est liée à aucune croyance religieuse. C’est l’une des meilleures techniques de relaxation assurant la modification des ondes cérébrales, empêchant l’accumulation des pensées négatives et permettant de se débarrasser de son addiction au sucre.

Les postures du yoga permettent également de se débarrasser de tout surplus disgracieux de graisses dans le corps, ces postures représentent les meilleures manières d’arrêter le sucre.

Pour changer vos mauvaises habitudes alimentaires, vous débarrasser des sucres et faire pétiller votre vie :

  • Penser positif ;
  • Pensée constructive ;
  • S’attendre à réussir ;
  • Rester toujours motivé pour accomplir les objectifs que vous avez définis pour vous-même ;
  • Ne pas abandonner.

Pratiquez des exercices sportifs.

Alimentation et activités sportives sont indissociables. Dans les salles de sport, sur Internet, dans les librairies, l’on ne cesse de vanter les bienfaits de la conjugaison d’une alimentation Healthy à des activités sportives. C’est la meilleure méthode pour arrêter le sucre, favoriser son bien-être et rester en excellente forme.

Quel que soit la nature de l’activité sportive que vous souhaitez pratiquer, le sport est indispensable pour votre bien-être physique et psychique et vous permet donc d’évacuer le stress accumulé et d’arrêter la consommation des aliments sucrés.

Du fitness à la musculation en passant par la natation et le vélo, le sport est un moyen assez efficace pour la pratique d’une activité physique doit être régulière et non pas occasionnelle pour se débarrasser complètement de son addiction au sucre. Trouvez un sport qui vous convienne et incorporez-le dans votre vie !

Trouvez un groupe de soutien pour vous aider à arrêter le sucre

L’addiction au sucre est une dépendance caractérisée par une envie irrépressible. Le sucre, comme les autres produits addictifs, nous pousse à accéder à un plaisir immédiat et à des sensations particulières. Les thérapeutes et les centres de réhabilitation peuvent vous aider à arrêter le sucre, à vaincre cette dépendance au sucre. Ils sont des spécialistes et sont capables de résoudre ce problème d’une manière rapide et efficace.

Demandez le soutien de votre famille et de vos amis

Plusieurs personnes sont capables de vous aider à arrêter la consommation de sucre alors que d’autres sont toxiques et ne pensaient qu’à vous dévaloriser ! Entourez-vous des personnes positives qui vous écoutent et qui sont capables de vous aider, de vous conseiller et de vous offrir des aliments avec des taux faibles en sucre raffiné.

Seule la volonté compte.

Seule la volonté vous permet d’arrêter la consommation des sucres et vous évite le retour aux mauvaises habitudes alimentaires. Notez tout ce que vous avez réalisé et les choses qui vous ont permis d’arriver au bon résultat. Gardez votre motivation pour atteindre votre objectif !

 

Pour apprendre comment décrocher du sucre en 9 jours avec Élodie Beaucent, cliquez ici.

 

Et vous, avez-vous déjà essayé d’arrêter le sucre, y pensez-vous ? Dites-le moi dans les commentaires ci-dessous.

Résultats de votre recherche

  • Le fruit quon prépare le jui
  • comment faire un moulin à herbe
  • comment faire pousser de lherbe rapidement
  • limage du blé
  • jue dorange
  • jus dherbe de blé et cancer
  • raisin fruit
  • image legume
  • gingembre plante médicinale
  • Fruits riche en vitamine B
Inscrivez-vous à ma newsletter
Pour ne pas manquer mes prochains articles

5 Responses to Comment arrêter le sucre.

  1. Bonjour Laure,
    Permettez-nous d’apporter quelques précisions concernant votre commentaire sur le fructose.
    Sachez que la molécule de fructose est la même qu’elle provienne des fruits, du miel, du sucre blanc (qui en contient 50%), du sirop d’agave ou du sirop de glucose-fructose. Le fructose a le même parcours dans l’organisme.

    Centre d’informations de l’amidon
    Pour en savoir plus : http://leschampsdelamidon.fr

  2. Bonjour Gaetan,

    Je suis assez surprise que vous semblez mettre au même rang le fructose des fruits et légumes frais et le fructose provenant du sirop de maïs et contenu dans de nombreux produits industrialisés. Car même si le nom est le même : FRUCTOSE, dans le cas des fruits et légumes et sauf erreur de ma part, ce n’est pas le foie qui intervient pour le traiter.
    Donc difficile de comparer 2 choses différentes même si elles portent le même nom. Puisque le traitement est différent. Et justement dans un régime sans sucre, c’est tout naturellement vers les fruits et légumes qu’il sera nécessaire de se tourner. Je vous rejoins concernant les jus frais extraits avec un slowjuicer, si vous buvez uniquement des jus de fruits, cela fera grimper votre glycémie d’où l’intérêt d’y mettre des légumes…
    Après, tout est une question de relativité 🙂 mieux vaut des jus de fruits frais plutôt que des sodas et autres boissons sucrées industriellement, c’est en tout cas mon point de vue.

    Chaleureusement,

    Laure

    • Gaëtan says:

      Bonjour Laure,
      Merci pour votre message. Je traite à la fois du fructose des fruits et de celui du maïs mais cela ne signifie pas que je les mets « au même rang ». C’est précisément parce qu’ils portent le même non que je les ai traité tous les deux pour les différencier… Je vais mieux les distinguer dans le titre pour que cela soit plus explicite.
      Vous indiquez : « Car même si le nom est le même : FRUCTOSE, dans le cas des fruits et légumes et sauf erreur de ma part, ce n’est pas le foie qui intervient pour le traiter ». Pouvez-vous m’indiquer une référence scientifique expliquant cette affirmation, à savoir que ce n’est pas le foie qui traite le fructose des fruits ? Cela m’intéresserait pour ma culture personnelle 🙂 Merci.
      Gaëtan

  3. Annick Gaffé says:

    Et la consommation du miel ? Vous n’en parlez pas ?
    Peut-on raisonnablement ajouter une cuillère de miel dans ses deux tasses de café par jour ?
    Le sucre du miel est-il aussi dangereux que le sucre raffiné ?

    • Gaëtan says:

      En plus du glucose et du fructose, le miel contient des macronutriments (protéines) et des micronutriments excellents pour la santé : minéraux et vitamines : magnésium par exemple. Le miel, du fait de ses nutriments possèdent des propriétés anti-inflammatoires (j’en donne à mes enfants en cas de mal de gorge, additionné à du citron et du gingembre), anti-cholestérol, anti-hypertension par exemple. Donc, de ce point de vue, le miel est moins pire que le sucre blanc.
      Mais attention car la valeur calorique du miel est sensiblement identique à celle du sucre.
      De plus, comme je l’ai mentionné plus haut, le miel contient du glucose et du fructose. or, le fructose va se loger directement dans le foie, ce qui peut conduire à des maladies hépatiques. Le miel n’est pas moins bon que le sucre mais pas non plus meilleur.
      Donc, je ne vous conseille pas de rajouter de miel à votre café. N’oubliez pas que 100 grammes de sucre par jour équivaut à 35 kilos de sucre par an…
      Mon conseil est simple : ne rajoutez jamais de sucre dans ce que vous consommez, sauf de façon exceptionnelle. Le miel que j’ai à la maison je l’utilise… comme médicament. J’ai également du sucre utilisé pour préparer des gâteaux exceptionnellement (3-4 fois dans l’année), c’est à dire à de rares occasions. C’est tout.
      C’est d’ailleurs la même chose pour le sel. Nous n’en rajoutons jamais dans les aliments.
      Bien à vous.
      PS : consommer un peu de miel de temps en temps pour le plaisir n’est pas dommageable :-))
      Gaëtan.

Laisser un commentaire

Gaëtan

CommentLuv badge

error: Content is protected !!